Un loup blessé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 2 juillet 2014

Mon nouvel ultrabook

Samsung ATIV Book 9 Lite 905S3G-K04FR Blanc

Fin février 2009, il y a plus de 5 ans, je m'offrais un netbook, le Samsung NC10. Il a fait son temps. Je commençais depuis un moment à regarder ce qui se faisait dans une taille légèrement supérieure pour un poids plus ou moins identique et bien entendu, à un tarif non excessif !

J'ai acheté un Samsung ATIV Book 9 Lite 905S3G-K04FR Blanc. C'est quasi un MacBook Air du pauvre :evil:

Il a pratiquement la taille d'un MacBook Air 13 pouces (Profondeur 224 mm, Largeur 324 mm, Epaisseur 16,9 mm), un poids de 1,44kg, la résolution du 11 pouces (1366x768), 4Go de RAM, un SSD de 128Go...

Oui, il n'a pas de clavier rétroéclairé (je ne l'utiliserais pas dans l'obscurité, c'est de toutes façons très mauvais pour les yeux) mais il est de très bonne qualité (sans les petits défauts du NC10).

Oui, l'écran est une dalle TN mais cela me convient très bien pour l'utilité que j'en ai et SURTOUT : MAT et non pas brillant !

Niveau processeur et carte graphique, on est plus proche d'un netbook : AMD A6-1450 (Quad-Core 1 GHz / 1.4 GHz Turbo - Cache 3 Mo) et AMD Radeon HD 8250.

Samsung faisait une offre de remboursement de 100€ jusqu'au 30/06, je l'ai acheté 525€ chez PixMania, il devrait donc me revenir à 425€ :hysterique:

Dans les moins bien : Il est sous Windows 8.1

On commence donc par supprimer Norton Security, Microsoft Office, Adobe Photoshop Elements qui ne sont qu'en versions limitées.

Installation en urgence d'un bouton démarrer, l'interface Métro, quelle plaie, c'est vraiment immonde, quelle idée d'avoir été repomper l'interface AOL des années 90 ?!

Installation de Firefox, Avira, Chrome, Thunderbird, PsPad, XnView, VLC, CCleaner, DVDshrink, AnyDVD, FileZilla, LibreOffice et c'est parti !

Il n'a pas de lecteur/graveur DVD mais je m'en suis commandé un chez GrosBill, un slim externe avec alimentation sur un seul câble USB (mon actuel est avec un double câble USB, c'est chiant).

Dans les petits trucs pas terrible non plus : la RAM est soudée. Il restera donc comme il est.

Il n'y a pas de câble mini-VGA ni mini-HDMI de fourni mais est-ce que je m'en servirais ? Par contre, est livré un câble mini-ethernet/ethernet.

Le lecteur SD/SDHC/SDXC est judicieusement caché par une trappe monté sur ressort, je suis épaté.

J'avoue que pour l'instant, je l'ai reçu hier, je suis satisfait de mon achat. Je l'imaginais plus petit, plus lourd, moins fin. J'avais eu peur en lisant un test après mon achat et avant sa livraison. Contrairement à eux je trouve que c'est un bon modèle, il est silencieux, les hauts-parleurs très corrects pour un portable, j'ai vu bien pire. Enfin, tout dépends aussi de ce que l'on recherche : Pour ma part, ce n'est pas mon PC principal mais celui que je balade constamment dans mon sac à dos.

Un bémol, la batterie n'est pas énorme (2 cellules), je pense qu'il faut tabler sur 6 heures seulement d'autonomie.

lundi 27 janvier 2014

Fractales : Retour vers mon passé

(La galerie des fractales dont je fais référence dans la conversation twitter)

  • Fractales pour tous - Science & Vie Micro n°9 - Mai 1984

Dans notre concours "Ne cachez plus vos talents", Jean-Paul Delahaye allie ceux de l'informaticien et du dessinateur, avec ce programme qui permet de dessiner toute une famille de courbes particulièrement élégantes.

Scan 01 Scan 02
  • Les attracteurs étranges - Science & Vie Micro n°23 - Décembre 1985

Une cave, des chats, des souris. Les souris mangent des déchets. Les chats mangent les souris. Une situation simple et banale, apparemment. Pourtant, derrière cette situation se cachent des objets mathématiques très complexes au comportement fascinant : les attracteurs étranges. Frédéric Neuville explique comment les découvrir les plus simplement du monde avec n'importe quel micro, voire avec une calculatrice programmable.

Scan 03 Scan 04 Scan 05 Scan 06 Scan 07
  • Les courbes de Julia - Science & Vie Micro n°27 - Avril 1986

Les attracteurs étranges du mois de décembre ayant suscité un vif intérêt parmi nos lecteurs, nous récidivons avec un sujet très proches, les courbes de Julia. Les attracteurs étranges sont des fractales particulières et les courbes de Julia ont un rapport direct avec ces attracteurs. Un programme d'à peine une dizaine de ligne de Basic suffit pour créer une infinité de ces courbes fractales superbes et d'une très grandes diversité, étudiées au début du siècle par le mathématicien français Gaston Julia. Nous découvrirons en plus le lien étroit que ces objets étranges ont avec l'ensemble de Mendelbrot, un autre "monstre mathématique" fascinant.

Scan 08 Scan 09 Scan 10 Scan 11
  • Ensembles de Julia - Science & Vie Micro n° 30 - Juillet/Aout 1986

Dans notre numéro d'avril dernier, nous vous proposions de découvrir les courbes de Julia, de merveilleux dessins de formes très variées obtenues en quelques lignes de Basic. Plusieurs d'entre vous nous ont écrit à ce sujet, nous montrant les courbes obtenues, ou proposant des améliorations au programme publié. En particulier, M. Hubert de Cazenove de Neuilly-sur-Seine, apporte une modification très intéressante de l'algorithme qui, d'une part accélère le calcul, et d'autre part ouvre de nouveaux horizons dans l'exploration de ces objets mathématiques.

Scan 12 Scan 13 Scan 14 Scan 15 Scan 16
  • L'expérimentation numérique par ordinateur (par Jean-François Colonna et Marie Farge) - La Recherche n° 187 - Avril 1987

Observer la formation d'une galaxie ou les intéractions moléculaires, prévoir les changements climatiques ou tester les performances d'un avion ou d'une voiture avant des les construires... Ces "expériences" et bien d'autres sont aujourd'hui possibles grâce à l'ordinateur. En effet, au moyen de méthode purement numériques, le chercheur peut étudier des phénomènes physiques ou purement abstraits, puis transcrire ces résultats sous forme d'images. L'expérimentation numérique - l'association d'une résolution numérique et d'une visualisation - apporte ainsi une aide précieuse au raisonnement et à la formulation de nouvelles théories. Née en 1945 avec les premiers ordinateurs, elle prend aujourd'hui son essor grâce aux super-calculateurs et aux terminaux graphiques de plus en plus élaborés.

Scan 17 Scan 18 Scan 19 Scan 20 Scan 21 Scan 22 Scan 23 Scan 24 Scan 25 Scan 26 Scan 27 Scan 28 Scan 29 Scan 30
  • Les agrégats (par Rémi Jullien, Robert Botet et Max Kolb) - La Recherche n°171 - Novembre 1985

Les agrégats sont partout présent autour de nous. Mais ils sont discrets, car petits, avec des dimensions caractéristiques de quelques millimètres seulement. Bien que les agrégats de colloïdes et d'aérosols soient connus depuis plus d'un siècle, leur structure est longtemps restée une énigme. Ce qui est frappant, quand on les observe au microscope électronique, c'est leur aspect bien souvent non compact, filamenteux et ténu. Pour les décrire, chimistes et physiciens utilisent aujourd'hui la notion de "fractale", le fameux concept mathématique introduit par B. Mandelbrot. Et récemment deux modèles théoriques de conception très simple ont permis de comprendre comment se construisent les agrégats. Rémi Jullien, Robert Botet et Max Kolb, au laboratoire de physique des solides d'Orsay, ont activement contribué à cette avancés théorique. Ils nous dévoilent ici les propriétés remarquables de ces fascinants objets microscopiques.

Scan 31 Scan 32 Scan 33 Scan 34 Scan 35 Scan 36 Scan 37 Scan 38 Scan 39 Scan 40
  • Partie de pêche (A. Dewdnay) - Pour la science n° 143 - Septembre 1989

Le menu du jour : biomorphes sur pavages de Truchet, accompagnés de popcorn multicolores et d'escargots.

Scan 41 Scan 42 Scan 43 Scan 44

Toutes les miniatures sont cliquables, ce sont des scans des articles qui m'ont fait découvrir les fractales pendant que j'étais au lycée.

Oui, je garde des coupures de presse d'il y a 30 ans !

Pour ceux qui sont intéressés, je vous ai regroupé la totalité sous forme d'une archive zip téléchargeable.

Nous sommes passé d'une période où il fallait une nuit pour obtenir une courbe en noir et blanc et un super-calculateur pour avoir de la 3D à des micro-ordinateurs qui nous sortent des merveilles en quelques instants...

C'est ici que la nature et les nombres imaginaires se croisent.

dimanche 22 décembre 2013

Les dangers de "l'aveuglement volontaire"

Gayla Benefield ne faisait que son métier -- jusqu'à ce qu'elle découvre un terrible secret sur sa ville natale, qui a permis de déceler que le taux de mortalité dans cette ville était 80 fois plus élevé que dans n'importe quel autre endroit des États-Unis. Mais lorsqu'elle a essayé de le dire aux personnes de sa communauté, elle a appris une vérité encore plus choquante : les gens ne voulaient pas savoir. Dans un discours qui est en partie un cours d'histoire, et en partie une invitation à agir, Margaret Heffernan montre les dangers de « l'aveuglement volontaire » et fait l'éloge de personnes ordinaires comme Gayla Benefield qui sont prêtes à s'exprimer. (Filmé à TEDxDanubia)

Lire la suite...

mercredi 9 octobre 2013

jDownloader sous SolydK

Mon téléchargeur officiel, aussi bien sous Windows que sous Mac OS X est jDownloader. Oui, c'est lourd, c'est en Java mais je suis habitué à ses fonctionnalités bien pratiques. Tant pis pour la longueur au lancement.

Mais ... et sous Linux ? J'ai tenté de suivre la page officielle sans réussir !

J'ai par contre trouvé un billet intéressant sur le sujet sur Tux-Planet : Installer et utiliser JDownloader sous Linux

Je vais donc remettre ici comment j'ai fait personnellement :

Ouverture de Konsole

wget http://212.117.163.148/jd.sh Entrée

chmod +x jd.sh Entrée

source jd.sh Entrée

Attente que les mises à jour / téléchargements se fassent (c'est long).

Je n'ai pas eu besoin de lancer le java -jar ~/.jd/jdupdate.jar (je pense que des modifications ont dû avoir lieu depuis qu'il a publié son billet en 2010).

Une fenêtre de jDownloader s'ouvre avec le choix de la langue et le chemin vers l'emplacement par défaut des téléchargements (que l'on pourra de toute façon changer par la suite) puis l'option pour intégrer FlashGot.

La fenêtre principale de jDownloader fini par s'ouvrir.

Contrairement à lui, le lancement les fois suivantes ne s'effectue pas chez moi par

java -jar -Xmx512m ~/.jd/update/JDownloader.jar

mais par

java -jar -Xmx512m ~/.jd/JDownloader.jar

(C'est même plus facile de créer un lanceur et de mettre le code dedans, hein...)

mardi 8 octobre 2013

DVD Shrink sous SolydK via Wine

Je n'ai pas encore complètement abandonné mon Mac. Mon nouveau PC est définitivement sous SolydK, une distribution dérivée de Debian avec un environnement KDE (existe aussi avec un environnement XFCE = SolydX).

J'apprends petit à petit à me servir de Linux. J'étais assez doué sous Windows et Mac OS X mais là, je suis un newbie... Alors je fais des erreurs, j'augmente mon expérience.

Bref, après avoir testé pas mal de logiciels sous Linux, il n'y a rien à faire, je n'arrive pas à me passer de DVDshrink ! (Déjà sous Mac, j'utilisais un Windows virtualisé pour utiliser DVDshrink)

J'ai tenté d'installer un Windows virtualisé dans VirtualBox mais DVDshrink n'y fonctionne pas correctement.

J'ai trouvé des explications ici ou là pour faire fonctionner DVDshrink avec Wine, pour certains cela fonctionne sans rien faire de spécial, pour d'autres (moi exemple), c'est plus compliqué.

Le billet d'aujourd'hui est donc une trace de comment y arriver sous SolydK (mais est facilement transposable à d'autres distributions).

- 1ère étape : Récupérer l'exe de DVDshrink. J'ai donc copié dans mon dossier Téléchargement mon "dvdshrink32setup_FR.exe"

- 2ème étape : L'installer sous Wine

  • Clic droit sur dvdshrink32setup_FR.exe puis "Ouvrir avec Wine"
  • Allez doucement dans l'installation, il y aura une étape où il faudra décocher quelque chose qui est cochée par défaut (tout à la fin)
  • "Bienvenue dans l'assistant d'installation de DVD Shrink"... clic sur Suivant
  • On coche "Je comprends et j'accepte..." puis on clique sur "Suivant"
  • "L'assistant va installer DVD Shrink dans le dossier suivant..." clic sur Suivant
  • "L'assistant va créer les raccourcis du programme..." clic sur Suivant
  • "Sélectionnez les tâches supplémentaires..." clic sur Suivant
  • "Appuyez sur Installer..." clic sur Installer

ATTENTION à la suite

  • Fin de l'installation de DVD Shrink" il faut décocher "Lancer DVD Shrink" avant de cliquer sur Terminer sous peine de plantage

- 3ème étape : Paramétrage de DVD Shrink dans Wine

  • Dans le menu K (lanceur d'applications), taper Wine et cliquer sur "Wine Configuration"
  • dans l'onglet Applications", cliquer sur "Ajouter une application" naviguer dans l'arborescence de Program Files / DVD Shrink / DVD Shrink 3.2.exe puis cliquer sur "Ouvrir"
  • DVD Shrink s'inscrit en dessous de Paramètres par défaut et est présélectionné. Tout en bas, à "Version de Windows", est inscrit "Utiliser les paramètres globaux", cliquer sur le chevron pour le remplacer par "Windows XP", cliquer sur Appliquer puis OK.

- 4ème étape : Mettre le DVD à traiter par DVDShrink dans le lecteur de DVD et l'ouvrir avec Dolphin (il sera ainsi monté par le système)

- 5ème étape : Ouvrir DVD Shrink par Menu K / Applications / Wine / Programs / DVD Shrink / DVD Shrink 3.2

- 6ème étape : Ouverture du DVD par DVD Shrink : Cliquer sur Ouvrir DVD. Si le DVD apparait il n'y a rien de spécial à faire. Le chevron peut rester vide et ne pas permettre de naviguer dans l'arborescence, il faut alors :

  • fermer DVD Shrink
  • retourner dans la configuration de Wine
  • Cliquer sur l'onglet "Lecteurs" puis sur le bouton "Détection automatique" et retenter d'ouvrir DVD Shrink
  • Si la détection automatique n'a pas fonctionné (ce qui m'est arrivé 2 fois), toujours dans la configuration de Wine, toujours onglet Lecteurs, cliquer sur "ajouter", choisir une lettre de lecteur qui n'est pas utilisée et cliquer sur Ok puis mettre manuellement le chemin par "Parcourir" puis Media...

L'important :

* Avoir décoché le lancement de DVD Shrink pendant son installation.

* Que le DVD soit monté par le système et reconnu par Wine avant d'ouvrir DVD Shrink !

mercredi 3 avril 2013

Avis

Il est possible (ou pas) qu'ici il y ait du changement (ou pas) :evil:

1loup.net ne bouge pas.

Peut-être que les flux RSS / Feedburner vont disparaitre (ou pas).

Vous voilà prévenus :ange:

mardi 26 février 2013

Le retour des chaines

Tagué par Seb, je m'exécute sans râler (mais sans enthousiasme non plus) :

01. Raconte moi ton moment le plus gênant quand tu t’es retrouvé en tête à tête au lit.

Je pense que cela devais être avec Céline, j'avais 17 ans, on faisait cela dans le noir, j'ai tenté par erreur de rentrer là où il ne fallait pas, on a eu tout les deux mal !

02. Ou es tu ? Comment es tu habillé ? Et que faisais tu avant d’apprendre que tu devais répondre à cette chaîne ?

Dans mon lit, nu, en train de lire ma timeline twitter (mais depuis je me suis levé et j'ai petit-déjeuné)

03. Est-ce toi qui a oublié de fermer le congelo pour ça caille autant dehors ?

Les températures sont de saison, non ?

04. As-tu la #GruikAttitude en toi ?

Je n'en sais rien, je ne sais pas ce que c'est.

05. Le citoyen franco-russe Depardieu, fiscalement domicilié en Belgique, tu en penses quoi ?

Rien à branler. Si tu veux une réponse plus longue, fais-moi le plaisir d'aller lire Frédéric Lordon sur "A 75 % les riches partiront ?".

06. Les blogs sont-ils mort ?

Non, pourquoi tu dis cela ?

07. Dis moi, pourquoi je ne te vois pas sur Google Plus ? Tu sais que c’est le nouveau lieu à la mode ?

Je me fiche royalement des "lieux à la mode". Google Plus, tout comme Facebook, je suis contre leurs CGUs et je n'en vois pas l'utilité, donc je n'y suis pas. Tout comme j'ai fermé mon compte Netvibes quand Dassault Systèmes l'a racheté, que j'ai abandonné Skype quand je me suis "coupé du monde" et que maintenant que c'est Microsoft le proprio, je doute qu'on puisse m'y faire revenir. Je n'ai pas non plus d'Instagram. Je ne checke pas mes positions avec je ne sais quelle merde...

08. D’après toi, pour mon régime minceur pour être belle sur la plage, je dois privilégier quoi ? Un Mcdo ou une fondue savoyarde ?

Pour être belle, cela risque d'être difficile, j'ai toujours crû que tu étais un mec, tu t'es fait coupé ? Ni le MacDo ni la fondue savoyarde ne sont des régimes minceurs, tu te fous de ma gueule ? (es-tu satisfait de ma réponse au premier degré ?)

09. As-tu aussi un tube de paracétamol dans ta table de nuit pour les moment #JaiPasEnvie ? ^_^

Non. Le paracétamol est dans la salle de bain dans l'armoire à pharmacie. Je suis seul dans mon lit depuis 6 ans.

10. Quel est ton porno favoris ?

J'en n'ai pas un en particulier mais je kiffe grave les twins et j'aime bien en général les "BelAmi".

11. M’en veux-tu de t’avoir tagué ?

Non. Aucune envie par contre de la propager. Et pas certain que tu apprécies mes réponses...

samedi 23 février 2013

Firefox NotesPourMoiMême (publiés sur twitter)

L'extension pour Firefox YesScript stocke ses url dans le fichier prefs.js & ne permet pas de les exporter/importer :(

Mettre browser.tabs.onTop à false dans about:config permet de retrouver les onglets SOUS la barre de navigation (ne fonctionne plus)

Mettre browser.tabs.insertRelatedAfterCurrent à false dans about:config pour que les onglets s'ouvrent toujours à la fin

Mettre browser.urlbar.trimURLs à false dans about:config pour réactiver l’URL complète dans la barre d’adresse

dimanche 2 décembre 2012

Le moyen le plus simple pour perdre de l'argent...

c'est de le confier à une banque !

Le 17/12/2002, j'avais placé 150€ sur un PEP assurance.

En mars 2012, j'ai demandé la fermeture de cette "arnaque" pour récupérer quelques billes avant l'explosion du bousin (valeur de rachat = 190,90€).

Qui parmi vous croit que j'ai gagné quelque chose ?

Rien, je n'ai rien gagné, j'ai perdu du pouvoir d'achat !

Je vous explique :

  • La valeur de rachat à 190,90€, c'est brut. Ayant dépassé les 8 ans de possession, pas de fiscalité particulière mais les prélèvements sociaux sur les plus-values font que je n'ai perçu que 185,38€.
  • Pour clôturer le PEP, j'ai envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception (4,38€) pour demander la cloture et ensuite, j'ai dû en envoyer une autre, à la demande de la société d'assurance, pour prouver mon identité et l'original du contrat que j'avais signé (4,78€).

185,38 - (4,38+4,78) = 176,22 €

Ah ben voyez-vous cela, je serais passé de 150€ à 176€, j'ai donc gagné de l'argent ? Non ! A cause de l'inflation !

En utilisant un calculateur d'inflation, on s'aperçoit que les 150€ de décembre 2002 correspondent à 176€ de mars 2012.

Copie d'écran du calcul de l'inflation sur 150€ entre 2002 et 2012

Je n'ai donc rien gagné du tout, puisque je n'ai pas tenu compte du cout des enveloppes pour envoyer mes LRAR, le papier, les photocopies etc...

Et SURTOUT, du fait que le mode de calcul de l'inflation est une arnaque !

Et vous, vous avez perdu combien de pouvoir d'achat ?

- page 2 de 134 -