Un loup blessé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

février 2012

mercredi 29 février 2012

Ni Dupes Ni Devins - Seconde édition

Le 19 janvier dernier, avait lieu à l’ENS Paris la seconde édition de Ni Dupes Ni Devins.

Ce deuxième opus de la série de conférence organisée par Le Blog du DD traitait de la crise des dettes publiques en Europe, "Ils ont tous perdu la tête, les États courent-ils à notre perte ?".

  • Le diagnostic erroné de la crise de l’euro, par Michel Aglietta :
  • Pour sortir de la crise, encadrons la finance, par Pascal Canfin :
  • L’écologie est une opportunité pour l’europe par Alain Grandjean :

Je ne suis pas d'accord avec des choses qui sont dites dans ces interviews, ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas les écouter, bien au contraire ! Il y a des propos intéressants et vrais.

Je pense toujours que leur diagnostic est erroné car incomplet, le problème est la création monétaire :(

INFORMEZ VOUS

mardi 28 février 2012

Comment détruire son historique Google avant le 1er mars

Suite à ce tweet et à ces explications en anglais, je vous fait "ma" version :

(Je masque en vert mes infos persos et j'encadre de rouge les endroits où il faut cliquer)

A titre d'infos, sous AdBlock Plus, en plus de mon filtre, j'ai depuis longtemps rajouté au niveau du filtre personnalisé (pas par défaut donc) :

http://www.google-analytics.com/*

http://www.google.com/buzz/api/button.js

https://apis.google.com/js/plusone.js

https://plusone.google.com/

(et pour ne pas faire de jaloux, j'ai aussi :

||facebook.com

hein... :evil: )

lundi 27 février 2012

D'un retournement l'autre

Livre "D'un retournement l'autre

Comédie sérieuse sur la crise financière. En quatre actes, et en alexandrins. De Frédéric LORDON.

Une pièce pour changer, toujours sur le même thème, hélas !

Le rideau s'ouvre : Messieurs les banquiers, son Altesse le président de la république française, monsieur le premier ministre, monsieur le gouverneur de la banque centrale et le petit peuple des conseillers de la cour.

La pièce peut commencer : Lessivés par la crise des désormais célèbres "subpraïmes" (sic), les banquiers s'apprêtent à sonner à la porte de l'état pour lui demander de mettre la main au porte-monnaie... avant que le résultat de leur acrobaties ne fasse exploser les dettes publiques et ne conduise à la rigueur pour tous, pour tous sauf eux.

C'est une forme particulière et inattendue, celle de l'alexandrin, qui vient ici mettre en scène la crise de la finance mondiale.

Peut-être, en effet, fallait-il l'ambivalence d'un vers qui convient à la tragédie aussi bien qu'à la comédie pour saisir et la déconfiture d'un système aux abois et l'acharnement bouffon de ses représentants à le maintenir envers et contre tout.

Mais ces "élites" aveuglés par leur domination et déjà disqualifiées par l'Histoire ne voient pas qu'un retournement peut en cacher un autre.

Et celui des marchés annoncer celui du peuple.

Disponible chez Amazon et à la FNAC, pour un prix compris entre 9 et 14€ (Neuf / Occasion / Papier / Numérique).

Frédéric LORDON, c'est le monsieur qui semblait un peu énervé que je vous ai présenté dans cette vidéo de ce billet "Leur dette, notre démocratie".

Le voici qui présente sa pièce de théâtre sur "Les matins" de France Culture :

Sa façon de parler fait qu'il n'est pas toujours facile à comprendre, je vous invite tout de même à persister à l'écouter, voire à le réécouter plusieurs fois pour comprendre. Cela vaut le coup !

Voici une critique sur l'Express.

INFORMEZ VOUS

dimanche 26 février 2012

Je me suis fait sondé par l'IFOP et j'ai trouvé cela LAMENTABLE

Après quelques questions classiques (age, sexe, ville, profession etc...), je me suis retrouvé avec un sondage sur l'élection présidentielle.

J'ai trouvé que la première question qui me demandait pour qui je voterais au premier tour si c'était là, maintenant, n'avait rien de bizarre.

Mais dès la suivante, j'ai trouvé cela lamentable.

Au deuxième tour, il n'y a plus que deux candidats, les candidats des médias et des sondages, et il n'est pas possible de voter blanc ou de ne pas voter. Au mieux on répond qu'on ne sait pas (donc on ne tiendra pas compte de notre réponse dans le sondage, réponse en italique, on passe à la suivante) :

Comme je n'ai pas bien répondu, on continue l'enfumage massif, en me demandant, lequel de ces deux candidats qu'ils ont choisi, l'emportera. Là, c'est un tout petit peu mieux puisqu'on peut répondre ni l'un ni l'autre (mais comme lorsqu'on ne sait pas, cette réponse est en italique, elle ne sera pas retenu, on cherchera alors dans la question suivante à nous faire cracher le morceau) :

On poursuit la mascarade en me demandant pour lequel des deux, qu'ils ont choisi eux, je souhaiterais la victoire :

A mon humble avis, les instituts de sondage continue encore et encore la tentative de manipulation de l'opinion, ils n'ont toujours rien retenu des expériences du passé.

Enfin bon, c'est mon interprétation toute personnelle :tnrv:

J'ai trouvé aussi profondément lamentable toutes les autres questions qui m'ont été posées, très orientées, vicieuses.

Je pense qu'il faut détruire toutes ces sociétés de sondage qui ne sont que tromperie et intoxication !

Ne croyez pas les sondages BORDEL !

samedi 25 février 2012

A propos de la novlangue : Démocratie et Suffrage universel




Extrait

INFORMEZ VOUS

vendredi 24 février 2012

Un pouvoir sous influence

Livre "Un pouvoir sous influence"

Les décideurs politiques ont-ils encore une pensée propre et des convictions ?

En apparence seulement.

Sous couvert d’une simple activité de conseil, des groupes d’un nouveau genre, des think tanks, ont capturé le débat public et le processus de décision.

Rien ne leur échappe.

Leur martèlement néolibéral s’applique à tous les grands sujets qui organisent notre vie : emploi, impôts, retraite, université, santé, logement…

En échange d’influence, de jeux de réseau ou d’argent provenant des entreprises du CAC 40, ces boîtes à idées conçoivent des "idées en boîte" que les grands partis et les gouvernements n’ont plus qu’à reprendre.

Ce livre décapant nous fait découvrir ceux qui tirent les ficelles du pouvoir et pourquoi ils peuvent désormais court-circuiter les démocraties et "gouverner les gouvernements".

De la Fondation Rockefeller au groupe Bilderberg, en passant par l’Institut Hayeck, l’Institut Montaigne, la Fondapol et Terra Nova, découvrez l’avenir que nous préparent les think tanks qui veulent à tout prix "rassurer les marchés"…

Ce livre est co-écrit par Roger LENGLET (philosophe et journaliste d’investigation) et Olivier VILAIN (journaliste économique et politique).

Comme d'hab, il est disponible à la FNAC et sur Amazon, pour un prix neuf compris entre 15 et 19€ (Format numérique ou papier).

En recherchant le lien sur Amazon, j'ai découvert une fonction que je ne connaissais pas : Il est possible de feuilleter certains livres. Vous pouvez donc en lire quelques morceaux. J'avoue que c'est une bonne idée commercialement parlant, cela donne envie d'acheter.

Voici un très court extrait pour que vous puissiez voir quel genre c'est :

De Nicolas Sarkozy à Jean-François Copé, en passant par Dominique Strauss-Kahn, François Bayrou, Ségolène Royal, François Hollande et bien d'autres, nous allons découvrir l'envers du décor de la politique contemporaine et comment les financiers tirent les ficelles. Nous avons voulu faire tomber les masques, à droite comme à gauche, en révélant les stratagèmes des professionnels de l'influence, ceux qui infléchissent le programme politique du parti socialiste aussi bien que ceux de l'UMP, du MODEM et des centristes, ceux qui fournissent les idées des leaders, organisent leurs prestations et pensent à leur place.

INFORMEZ VOUS

jeudi 23 février 2012

Je ne suis pas corruptible

On dit que tout homme a son prix, j'espère que je n'en ai pas !

Encore un mail :

Bonjour,

Je m'appelle XX et je vous écris au nom de YY.fr. Nous sommes une entreprise qui s'engage dans la vente d'accessoires mobile, d'accessoires pour ordinateurs, consoles, photo et vidéo, etc. La raison pour laquelle je vous écris, c'est pour vous demander si vous êtes intéressé à écrire une review sur un nos articles. La review devrait contenir quelques photos du produit et quelques liens vers notre boutique en ligne. Le produit sur lequel vous allez écrire vous est offert, bien sûr.

Cordialement,

XX

Non, ce n'est pas possible. J'écris librement. Je ne veux pas être acheté d'aucune façon. Ni par des cadeaux ni par de l'argent.

Je me fais suffisamment violence pour donner des liens vers des entreprises dont j'ai honte, comme Amazon ou la FNAC, non pas pour que vous achetiez chez eux mais pour que vous obteniez toutes les références de ce que je vous parle.

Je vous le rappelle : Quand je vous parle en bien ou en mal de quelque chose, je l'ai payé avec mon propre argent.

mercredi 22 février 2012

J'ai besoin de votre aide

Je souhaiterais faire la liste de tous les candidats à l'élection présidentielle française 2012.

TOUS

Déjà retirés ou non au profit d'un autre candidat (que ce soit par une primaire ou pour une autre raison)

Possédant ou non les 500 signatures pour se présenter.

Pouvez-vous m'aider ?

Je possède déjà ces noms là :

  • François ASSELINEAU
  • Nicolas SARKOZY
  • Nathalie ARTHAUD
  • Arnaud MONTEBOURG
  • François HOLLANDE
  • François BAYROU
  • Hervé MORIN
  • Martine AUBRY
  • Nicolas DUPONT AIGNAN
  • Jean-Michel BAYLET
  • Corinne LEPAGE
  • Manuel VALLS
  • Dominique DE VILLEPIN
  • Ségolène ROYAL
  • Eva JOLY
  • Jean-Luc MELENCHON
  • Frédéric NIHOUS
  • Marine LE PEN
  • Christine BOUTIN
  • Philippe POUTOU
  • Dominique STRAUSS-KAHN
  • Jacques CHEMINADE

Merci de me citer ceux que j'ai oublié.

(Tous, je désire tous les noms, même les plus obscurs hein...)

Rajouts :

Parce que je n'y ai pensé qu'après, les partis politiques qui n'ont pas de candidats, j'en ai trouvé deux

* le M'PEP

* le MLG

Recopiés de la liste d'Atypik :

* Carl LANG

* Jean-Louis BORLO

* Nicolas HULOT

* Henri STOLL

* Stéphane LHOMME

* Jean-Pierre CHEVENEMENT

Allez hop, un de plus :

* Attac

Rajout encore d'Atypik :

* Cindy LEE

Rajout d'Olivier :

* Dieudonné M'bala M'bala

* Christophe Alévêque

En lisant mon twitter :

* Le Parti Pirate

La liberté d'expression et la démocratie




Extrait

INFORMEZ VOUS

mardi 21 février 2012

Il n'y a aucun problème de dette

Oui, cela vous la coupe hein ?

Je suis un grand fou !

C'est la création monétaire qui pose problème.

Je vous invite TOUS à visionner cette vidéo :

  • Analyse de la Crise : De la dette... Encore de la Dette : Introduction

Je ne peux pas insérer ici les slides car ce n'est pas libre de droit.

Il faut ensuite visionner les suivantes bien évidemment :

Désolé pour ceux qui n'ont pas assez de connaissance économique et financière pour suivre tout :ouhla:

Tout est chiffré, tout est vérifiable !

Je fais ce que je peux pour vous donner les moyens de comprendre ce qui se passe, si vous préférez fermer les yeux, c'est votre problème !

INFORMEZ VOUS

lundi 20 février 2012

Il n'y a pas d'alternative - Trente ans de propagande économique

Livre "Il n'y a pas d'alternative"

Il y en a qui souffrent à me suivre, je sais... mais s'il y a une chose qu'il faut comprendre, c'est bien l'économie, notre système économique, la création monétaire.

Voici trois citations à ce sujet :

Permettez-moi d’émettre et de contrôler les ressources monétaires d’un pays et je me moque de celui qui écrit ses lois.

(Rothschild)


Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

(Henry Ford)


Toute personne croyant qu’une croissance exponentielle peut continuer à jamais (infini) dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.

(Kenneth Boulding, économiste)


C'est pourquoi, je vais continuer encore et encore à vous faire chier avec la création monétaire, l'économie.

Aujourd'hui, le livre dont je vais vous parler s'intitule "Il n'y a pas d'alternative - Trente ans de propagande économique". Un peu plus cher que le petit livre d'hier (entre 9 et 15 euros suivant que vous le voulez neuf ou d'occasion, format papier ou numérique), disponible comme d'hab à la Fnac et chez Amazon, et par ailleurs dans toutes les bonnes boucheries hein... :evil:

Après la seconde guerre mondiale, les élites économiques européennes, affaiblies par leur collaboration avec l'Allemagne nazie, doivent faire profil bas.

Aux Etats-Unis, la peur du communisme paralyse la société.

Pendant trente ans, des deux côtés de l'Atlantique, les classes moyennes vont profiter de cette situation et prospérer.

Mais à la fin des Trentes Glorieuses, et plus encore après la chute du mur de Berlin, les libéraux sentent que l'heure de la revanche a enfin sonné.

Pour imposer leurs idées, ils utilisent une arme rhétorique redoutable : TINA, le fameux acronyme thatchérien de "The Is No Alternative", qu'ils vont répéter et faire répéter par tous les médias jusqu'à ce qu'il soit entendu comme une vérité révélée.

Il n'y a pas d'alternative au capitalisme, au marché, à la mondialisation, à la déréglementation financière, aux baisses des salaires, aux délocalisations, à la disparition des protections sociales, etc...

Cette idéologie va infester les sociétés occidentales, provoquer le déclassement social du plus grand nombre et des profits gigantesques pour quelques-uns.

Un oligarchie confisque alors le pouvoir.

Mais quand la crise financière de la fin des années 2000 met en péril sa fortune et son patrimoine, l'Etat recouvre soudain toutes ses vertus.

Ceux qui hier le vilipendaient réclament son secours à grands cris.

Il n'y a pas d'alternative, il faut sauver les banques !

Et pour renflouer les pertes abyssales de l'économie de casino, ce sont encore les plus démunis qui seront rançonnés, à commencer par les salariés.

Jusqu'à quand ?

Si vous ne connaissez rien à l'économie, n'hésitez pas.

Il faut arrêter de nous bourrer le mou avec des conneries.

Encore faut-il comprendre que ce sont des conneries !

Il n'y a pas d'alternative (Margaret Thatcher)

Il n'y a pas d'alternative au nucléaire (Valery Giscard d'Estaing)

Il n'y a pas d'alternative à la pause (Jacques Delors, 1983)

Il n'y a pas d'alternative au plan de rigueur (François Mitterrand, 1983)

Il n'y a pas d'alternative à la disparition de la sidérurgie en France (François Mitterrand)

Il n'y a pas d'alternative à la déréglementation boursière (Jean-Charles Naouri)

Il n'y a pas d'alternative à la mort de Pierre Desproges (Pierre Desproges)

Il n'y a pas d'alternative à la dévaluation compétitive, c'est à dire à la stagnation des salaires (Pierre Bérégovoy)

Il n'y a pas d'alternative aux privatisations (Jacques Chirac)

Il n'y a pas d'alternative aux pesticides, aux insecticides, aux fongicides

Il n'y a pas d'alternative à la privatisation de la régie Renault (Michel Rocard)

Il n'y a pas d'alternative à la guerre du Golfe (Georges Bush)

Il n'y a pas d'alternative à Maastricht (François Mitterrand)

Il n'y a pas d'alternative aux Restos du Coeur (Le conseil d'état qui les reconnait d'utilité publique)

Il n'y a pas d'alternative à l'indépendance de la banque de France (l'europe)

Il n'y a pas d'alternative à payer les jeunes en dessous du SMIC (Edouard Balladur)

Il n'y a pas d'alternative à l'euro

Il n'y a pas d'alternative à la baisse de la fiscalité des stock-options (Dominique Strauss-Kahn)

Il n'y a pas d'alternative à la baisse de la fiscalité des entreprises (Laurent Fabius qui succède à Dominique Strauss-Kahn)

Il n'y a pas d'alternative à la baisse de l'impôt sur les sociétés (Laurent Fabius)

Il n'y a pas d'alternative à la montée de l'insécurité avant les campagnes présidentielles (Jacques Chirac)

Il n'y a pas d'alternative à la disparition de l'entreprise Moulinex (Pierre Blayau, PDG de l'entreprise qui la quitte avec 2 millions d'euros de prime)

Il n'y a pas d'alternative au projet de constitution européenne (nos élites politique et médiatiques)

Il n'y a pas d'alternative à porter la période d'essai d'un contrat à durée indéterminée à deux ans pour les moins de 25 ans (Dominique de Villepin)

Il n'y a pas d'alternative au bouclier fiscal (Dominique de Villepin)

Il n'y a pas d'alternative à payer les footballeurs de l'équipe de france des ponts d'or (Raymond Domenech, qui ne s'oublie pas au passage)

Il n'y a pas d'alternative à l'allongement de l'age de la retraite (Nicolas Sarkozy)

Il n'y a pas d'alternative à la disparition de l'impôt de solidarité sur la fortune (Nicolas Sarkozy)

Il n'y a pas d'alternative à il n'y a pas d'alternative

Et comme d'hab, je vous le répète encore et encore :

INFORMEZ VOUS

dimanche 19 février 2012

Désobéissons à l'Union européenne

Livre "Désobéissons à l'Union européenne"

Dans le même genre de petit livre que celui de Pascal Canfin sur les banques et à l'inverse des gros pavés que sont Circus Politicus et L'oligarchie des incapables, je vous présente aujourd'hui "Désobéissons à l'Union européenne !" d'Aurélien Bernier et le M'PEP - Reconquérir la souveraineté populaire par les urnes et par le droit :

L'Union européenne (UE) est devenue une forteresse ultralibérale.

D'élargissement en élargissement, de guerre économique en ouverture des marchés, le piège de la construction européenne s'est refermé sur les peuples, priés d'accepter cet eurolibéralisme à marche forcée.

Devant le mécontentement grandissant des citoyens, certains partis appellent à réformer "l'Europe" de l'intérieur, sans jamais dire comment y parvenir.

Rien de surprenant, puisque les institutions furent verrouillées pour, justement, interdire tout changement d'orientation.

Des gouvernements traînent parfois des pieds, et retardent la transcription de directive quitte à se faire tirer l'oreille.

Mais ils finissent toujours par se plier aux exigences libérales du droit communautaire.

Pour rompre avec cette Europe du capitalisme, il faut assumer une autre position : celle de la désobéissance européenne.

Mettre en place des politiques sociales et environnementales nécessitera souvent de construire un droit national en rupture avec le droit européen.

Il faudra inverser la hiérarchie des normes pour que ce droit national prime à nouveau sur le droit communautaire.

Tout le monde le sait, mais personne ne le dit.

C'est la raison pour laquelle les programmes politiques de nombreux partis progressistes sont totalement incohérents et conduisent à l'échec électoral.

Face au plus grand tabou politique de notre époque, ce livre met les pieds dans le plat : des États courageux, à commencer par la France, doivent provoquer une crise institutionnelle salutaire en désobéissant à l'UE.

Aurélien Bernier est membre du M’Pep. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Ne soyons pas des écologistes benêts avec Michel Marchand.

Agé de trente-trois ans, il est chargé de mission dans l’environnement. Il a travaillé pendant dix ans pour l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Ancien membre d’Attac France, il est président de l’association Inf’OGM (www.infogm.org) et collabore au Monde diplomatique.

Aurélien Bernier est le rédacteur du livre d’Attac "Les OGM en guerre contre la société", de "Transgénial !" avec Michel Gicquel et de "Le Climat otage de la finance ou comment le marché boursicote avec les « droits à polluer »".

Le M'PEP (Mouvement politique d'éducation populaire) ne fait pas parti du Front de Gauche. C'est bien évidemment parce qu'ils appellent à sortir de l'Union européenne et de l'Euro alors que le Front de Gauche n'y est pas favorable. Ils appellent cependant à voter pour Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2012. Si j'ai bien compris la position de Jean-Luc Mélenchon sur le sujet, il pense qu'une impulsion peut être donné à l'Europe pour la détourner de l'ultralibéralisme. L'avenir nous dira si c'est possible ou trop tard, en attendant, lire ce livre ne vous fera pas de mal...

Il ne coute que 3,80€ sur Amazon & à la Fnac (2,99€ au format Kindle & ePub), 176 pages en 10,5cm x 15cm, se trouve facilement d'occasion !

INFORMEZ VOUS

samedi 18 février 2012

Un tag pour les livres

Depuis longtemps, je mets des tag sur certains billets, permettant de les retrouver.

Je tente par exemple de mettre le tag video sur chaque billet qui comporte une vidéo.

Depuis aujourd'hui, je rajoute le tag Livre pour que vous puissiez retrouver les billets où je présente un livre, les livres qu'on m'a offert ou que je me suis acheté.

Chômeur Go Home : le tube de la campagne

Après la vidéo hilarante d'hier, voici une toute aussi bonne :

Enfin un tube pour la campagne présidentielle !

Et c'est tout de même triste de constater que certains n'ont pas compris que c'était de l'ironie :-C

vendredi 17 février 2012

Dr Gauche

Voici une initiative indépendante d'un collectif d'artistes engagés, "Le Pavé", qui nous propose une vision drôle et décalée de la crise économique en France et en Europe.

Dr. Gauche explique aux autres médecins les meilleurs remèdes pour soigner cette Europe malade.

Dans cet épisode, les propos tenus ne sont pas les explications du programme du Front de Gauche mais plutôt le reflet d'un constat commun : l'Europe ne pourra guérir sans un changement radical des règles.

jeudi 16 février 2012

Le grand cirque politique

Livre Circus Politicus

J'avais mis ce livre dans ma wishlist Amazon. Je me demandais si j'allais le commander ou non.

Voici Circus Politicus :

Circus politicus révèle les dessous d’un véritable "putsch démocratique", une tentative de neutralisation du suffrage universel par une superclasse qui oriente la décision publique.

Il montre comment le Pouvoir a capitulé devant les puissances financières.

Il dévoile les stratégies de double discours et d’hypocrisie française entre Paris et Bruxelles.

Histoires, anecdotes, preuves, documents… tout dans ce livre tend à démontrer que les Indignés ont raison de réclamer une "vraie démocratie" !

Entrons dans ce Circus politicus où le peuple est jugé dangereux et la démocratie archaïque.

Nous voici dans les réunions ultra secrètes des Conseils européens où tout se joue, dans les coulisses, dans de mystérieux clubs d’influence où les banquiers américains expliquent la vie à nos politiques, dans les officines et les bureaux d’agents secrets…

La France est sous la tutelle d’un pouvoir aveugle.

La souveraineté, nationale ou européenne, n’est plus qu’une image pieuse entretenue par des "idiots utiles".

Une enquête inédite, iconoclaste qui fait surgir une réalité qu’il vaudrait mieux affronter plutôt que de la nier.

Christophe Deloire est directeur du Centre de formation des journalistes (CFJ), ancien journaliste d’investigation au Point.

Christophe Dubois est grand reporter pour l’émission 7 à 8 sur TF1.

Voici l'interview de Christophe Dubois sur France Infos :

Voici la présentation par Christophe Deloire sur France 3 :

Lorsque j'ai vu le billet sur le blog d'Etienne Chouard sur Circus Politicus ainsi que celui sur Agora Vox, j'ai compris que je ne pouvais pas faire autre chose que me l'acheter.

Il est à 20,42€ sur Amazon, à 20,43€ sur Fnac.com et à 21,50€ dans mon magasin Carrefour, hop, dans le caddie !

Ne votez pas à la prochaine élection présidentielle sans avoir lu ce livre.

Je vous rappelle que le groupe Bilderberg, selon beaucoup de médias, n'existe pas. C'est une théorie du complot hein...

En donnant des noms connus, cela fait froid dans le dos : Jean-Claude Trichet, Margaret Thatcher, Tony Blair, Helmut Kohl, Angela Merkel, Georges Pompidou, Valery Giscard d'Estaing, Laurent Fabius, Michel Rocard, Pierre Beregovoy, Lionel Jospin, Pierre Mendes-France, Antoine Pinay, Edgar Faure, Guy Mollet, Raymond Barre, Bill Clinton, Dominique Strauss-Kahn, Bernard Kouchner et tant d'autres...

INFORMEZ VOUS

mercredi 15 février 2012

The Event

DVD de la série TV The Event

Il y a quelques temps, j'ai passé une partie de l'après-midi à chercher des DVD vierges double couche. J'ai fait Carrefour, Cultura et le centre culturel du magasin Leclerc.

A chaque fois, j'ai demandé à un vendeur après avoir bien cherché dans tous les rayons.

A Carrefour et Leclerc, on m'a dit que tout ce qu'ils avaient étaient là, en rayon, limite genre de quoi tu me causes, je ne comprend rien, démerdes-toi.

A Cultura, le vendeur m'a dit qu'ils n'en vendaient pas, que c'était encore trop cher, qu'il n'y avait pas assez de demandes pour ce genre d'articles ici, qu'il me conseillait plutôt de les acheter par Internet.

Pour une fois que je ne voulais pas acheter par Internet mais faire mes achats dans un magasin physique.

Bon, je l'ai déjà dit sur Twitter, c'est parce que je souhaitais utiliser des chèques disques multimédias et chèques Kadeos.

Je n'ai donc pas acheté de DVD vierge double couche.

Par contre, je me suis tout de même offert un petit cadeau, un achat d'impulsion, un truc inconnu (pour moi).

La plupart du temps, quand j'achète des DVD, c'est parce que j'aime déjà et que je désire posséder, ou qu'on m'en a dit du bien et que cela allait me plaire...

Je fais très peu d'achat de ce genre. La jaquette m'a attiré, je ne connaissais pas, j'ai lu le résumé, cela me plaisait bien.

Revenu chez moi, j'ai été voir ici et là ce que les internautes en disait. J'avais bien fait de ne pas consulter sur mon iPhone dans le magasin ces avis, parce que cela m'aurait découragé d'acheter ce coffret.

Je viens de commencer à visionner la série. J'en suis au 7ème épisode (sur 22). Cela me plait beaucoup.

Oui, les effets spéciaux ne sont pas toujours de grandes qualités mais pas franchement pire que ce qu'on pour voir dans d'autres séries.

Oui, la série s'est arrêté après une saison, je m'en fiche pour l'instant.

Oui par moment il y a quelques faiblesses scénaristiques.

Oui il y a plein de clichés et c'est une série américaine.

Mais alors, pour l'instant, découvrir petit à petit les informations, la psychologie des personnages.

Non, ce n'est pas les gentils contre les méchants. Oui certains gentils font les méchants. Oui les méchants sont parfois gentils. Ce sont des humains.

Et pourtant, nous sommes dans un complot gouvernemental avec des extraterrestres.

J'adore.

Je verrais bien ensuite si je suis déçu par la fin qui a été précipité par l'arrêt de la série...

(Je fais exprès de ne pas mettre de bande annonce de la série ni le pitch)

Et vous, vous connaissiez ? Vous avez aimé ou détesté ?

mardi 14 février 2012

Journée de merde

Réveillé vers les 3h30 ce matin sans réussir à me réendormir.

Des difficultés à manger entièrement mon repas ce midi.

Connexion ADSL en vrac une bonne partie de la journée (merci la clef 3G).

Moral en berne.

Expliquer à la CGT que je souhaite maintenant que mon dossier soit défendu par SUD.

Et être mal, mais mal.

Du monde autour de moi, heureusement.

L'ADSL qui revient.

Deux amies qui s'inquiètent.

Plus d'une heure au téléphone.

Il y a des moments où on ne peux se retenir d'étouffer une larme.

Rire.

Envie de manger, de twitter, de ne pas parler politique aujourd'hui ici.

Vous êtes une sacré bande de chanceux, quand même, hein... :evil:

lundi 13 février 2012

Elections 2012 - Je continue ma propagande ;-)

Le Centre de Formation des Journalistes en partenariat avec Twitter, YouTube et l'AFP interrogeait Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, avec des questions posés par les internautes.

Voici le résultat :

Je vous invite à les écouter, surtout si vous n'aimez pas Jean-Luc Mélenchon :ange:

dimanche 12 février 2012

Retour vers le futur

Merci à Gold-up de prévenir que l'EURSS est en marche !

samedi 11 février 2012

Je ne suis pas objectif

et je ne cherche pas à l'être.

Certains peuvent croire que je publie beaucoup sur Mélenchon alors qu'en fait, presque pas.

Depuis que j'ai repris une activité régulière sur ce blog, j'ai publié à ce jour 44 billets (celui là exclu).

Il n'y a que 9 billets où je mentionne Jean-Luc Mélenchon ou le Front de Gauche et Parti de Gauche.

9 sur 44 !

Par contre, effectivement, je n'arrête pas de vous parler système économique, dettes, création monétaire etc...

Et je tente de vous présenter des avis que je ne partage pas tout le temps.

  • Je vous parle d'Emmanuel Todd, plutôt du côté d'Arnaud Montebourg, donc du PS, alors que j'estime que ce sont des traitres à la nation.
  • Je vous présente des vidéos sur la création monétaire, explications d'un trader, personnes généralement pas très à gauche, hein...
  • Je vous conseille un livre écrit par des journalistes du Point, dont la ligne éditoriale est plutôt libérale et centriste, mais ouvert à toutes les opinions politiques.
  • Je vous ai présenté un député européen EELV qui agit dans le bon sens selon moi.
  • Je donne la parole à des personnes proches / faisant parti d'ATTAC

Je n'arrête pas de vous dire une seule et unique phrase :

INFORMEZ VOUS

mais pas sur TF1, éteignez votre TV s'il vous plait. Lisez des livres. Furetez sur Internet. Provoquez des discussions. Recoupez les informations. Critiquez. Propagez l'information sur vos blogs / twitter / facebook. Participez à des conférences. mais encore une fois :

INFORMEZ VOUS

vendredi 10 février 2012

Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire

A titre personnel, je n'aime pas la candidate Europe Écologie Les Verts à la présidentielle. Pourtant, aujourd'hui, je vais vous parler d'un député européen EELV :

Pascal Canfin, ancien journaliste économique, est député européen Europe Écologie-Les Verts, vice-président de la commission spéciale sur la crise financière.
Au Parlement européen, il a négocié les lois portant sur les fonds spéculatifs, les produits dérivés, les bonus des traders, les agences de notation, etc.
Il est à l’origine de l’ONG Finance Watch.

« On se fait balader! » C’est le sentiment de toute la société face aux discours des banques depuis la crise de 2008.
À les entendre, elles ne seraient pas responsables de la crise, n’auraient rien coûté aux contribuables, et toute nouvelle réglementation conduirait à aggraver la situation et à détruire des emplois.
Ces arguments martelés à grands coups d’opérations de communication, Pascal Canfin les entend tous les jours en tant que député européen.
Il les démonte ici un par un et nous entraîne dans les coulisses de l’Europe, où se négocient les règles supposées encadrer la finance.
On y découvre la réalité du lobbying exercé par les banques et le vrai bilan de Nicolas Sarkozy en matière de « moralisation du capitalisme ».
Dans la perspective de l’alternance en France en 2012, Pascal Canfin propose des réformes crédibles pour que le politique reprenne enfin la main sur la finance.

Ce livre ne coute que 4,75€ à la Fnac et sur Amazon (et est très probablement disponible ailleurs).

Il ne fait que 128 pages, cela se lit en 5 minutes (je sais, j'exagère un peu :rolleyes: ).

Il y avait récemment un interview de Pascal Canfin : Des banques françaises parient sur le risque de faillite de la France... c'est délirant !
ALLEZ LIRE CE LIEN, s'il vous plait.

Il participe également au DVD "La dette, le film" que je vous avait présenté le mois dernier.

Voici 3 extraits vidéos :

  • La Banque Centrale Européenne contrôle-t-elle l'argent qu'elle prête aux banques ?
  • La Banque Centrale Européenne a-t-elle des comptes à rendre au Parlement européen ?
  • Est-il vrai de dire qu'il y a peu d'inflation, comme l'affirme la BCE ?

INFORMEZ VOUS

jeudi 9 février 2012

A propos du NPA

Jean-Luc Mélenchon n'est pas un candidat parfait, je l'admet, il y a des points de détails qui ne me conviennent pas.

Pour ceux qui ne l'aurait pas encore compris, Jean-Luc Mélenchon sera "mon" candidat aux élections présidentielles.

Pourtant, je suis bien plus proche des idées du NPA.

Une contradiction ? Non ! Pas selon moi.

Le NPA, tout comme le Front de Gauche, est un parti de gauche, contrairement au PS qui est fondamentalement libéral et nous a foutu dans une merde noire avec ses privatisations, dérégulations bancaires, traité de Maastricht, j'en passe et des meilleures...

Il y a plein de choses à me plaire dans le NPA.

Et pourtant, j'ai choisi le Front de Gauche :

Tout simplement parce que je ne crois pas un instant que le candidat du NPA puisse atteindre les 5% alors que je crois réellement que Jean-Luc Mélenchon puisse être au second tour.

Si vous êtes un tout petit peu de gauche, je vous invite à lire l'interview de Philippe Poutou sur Rue89, c'est très intéressant, ce n'est pas l'ennemi, j'aurais souhaité une alliance avec le Front de Gauche, ce qui ne semble malheureusement pas possible.

En tout cas, pour virer l'UMPS du pouvoir, voter NPA est bien plus intelligent que l'extrême droite ou les centristes. Ceux là sont réellement proches du peuple.

mercredi 8 février 2012

Ils ont des millions, nous sommes des millions

Financer une campagne présidentielle n'est pas une tâche facile.
Les Français sont de plus en plus nombreux à rejoindre la Révolution Citoyenne, les rassemblements du Front de Gauche se multiplient.
Mais aujourd'hui, les moyens manquent.
Voici donc quelques idées pour trouver de l'argent.

Trucs et astuces pour financer une campagne présidentielle

Pour financer une campagne présidentielle, on peut...

Sarkozy soutient le Front de Gauche ?

"L'humain d'abord : Le programme du Front de Gauche et de son candidat commun Jean-Luc Mélenchon" est maintenant disponible gratuitement au téléchargement, qu'attendez-vous pour le lire ?

J'ai à nouveau fait un don pour le Parti de Gauche, et vous ?

mardi 7 février 2012

L'oligarchie des incapables

Livre "L'oligarchie des incapables

Ils monopolisent les postes les plus importants, cumulent les privilèges et font de l’argent leur principale passion.
Ils se servent de l'État pour aider leurs amis, fabriquent des lois sur mesure pour leur bon plaisir et laissent le pays aux mains de bandes rivales.
Patrons, hauts fonctionnaires, élus ou experts, ces oligarques nous gouvernent avec un mélange d’incompétence et de lâcheté.
Après "L'Omerta française", Sophie Coignard dont les enquêtes font trembler le monde politique et Romain Gubert, journalistes au Point, nous révèlent vingt ans de compromissions et d’affaires cachées, qui ont permis à une caste de maintenir son règne malgré ses échecs répétés.
En toute impunité.
Grand reporter au Point, Sophie Coignard a publié de nombreux ouvrages dont plusieurs ont été de grands succès de librairie (cf les 2 derniers, "Un état dans l'État" et "Le Pacte immoral").
Romain Gubert est chef du service Économie du Point.

J'ai acheté ce livre à Carrefour en faisant mes courses.

Il est disponible au même prix (19€) sur Amazon et à la Fnac.

Les versions numériques sont à 14,99€, format ePub ou Kindle.

En 1 heure, j'avais dévoré les 5 premiers chapitres.

Cette vidéo vous donnera peut-être envie de le lire :

Avez-vous été voir la liste constituée des invités, membres ou ancien membre de la classe dirigeante française : Le Siècle ?

INFORMEZ VOUS

lundi 6 février 2012

En Grèce, la misère est telle que les jeunes sans ressources s'inoculent le virus du Sida

dimanche 5 février 2012

Les mensonges du vote Futile

  • On commence par faire peur avec le FN :

Libération additionne les personnes qui disent à 18% qu'elles peuvent voter FN avec les 12% qui disent "probablement pas" pour fabriquer 30% qui n'excluraient pas de voter pour. Cela fait peur tout de suite hein...

  • On minimise le Front de gauche par le procédé inverse :

7% voteront certainement pour Jean-Luc Mélenchon et 16% probablement pour lui, ce qui devrait faire 23%, soit plus que le FN, ben non, on lui attribue 7/8% !

Mieux, en faisant comme pour le FN, si on rajoutait les "probablement pas", Jean-Luc Mélenchon serait avec 53% des français qui n'excluraient pas de voter pour lui.

  • Le PS porte la responsabilité de la crise à la seule finance, en oubliant de dire que pendant que le PS était au pouvoir, ils ont voté les budget en déséquilibres pour nous endetter. La dérégulation et déréglementation de la finance, modernisation des banques, c'est le PS qui en est responsable avec Fabius, Delors, Bérégovoy !
  • Le traité de Maastricht qui inscrit au niveau européen l'interdiction pour un état d'emprunter à sa banque centrale, le PS était pour aussi. Cela avait commencé par la loi Pompidou/Giscard/Rotcshild en 1973. Puis l'article 104 du traité de Maastricht. Le projet de constitution européenne écrit par le toujours même Giscard. Et puis l'article 123 du traité de Lisbonne !

Un peu d'histoire ? Voici Hollande, il y a un peu plus d'un an :

Voilà, tout ce beau monde nous ment et désire nous faire prendre des vessies pour des lanternes. PS, Modem, UMP, FN... ils sont tous de droite, soit contre les peuples et pour les riches. Le PS donnerait certes un peu plus que l'UMP mais fondamentalement, c'est la même race, des vendus au fric qui payent leurs campagnes électorales.

Il n'y a pas besoin de rigueur ni d'austérité. Il faut rendre à l'état le pouvoir de création monétaire, il faut supprimer les niches fiscales qui diminuent les ressources de l'état. Le PS et l'UMP, l'Europe de l'euro, la mondialisation... c'est la suppression de l'état providence (Sécurité Sociale, retraites, services publics) au profit de ceux qui ont déjà trop d'argent à ne plus savoir qu'en faire.

Au lieu de construire une europe des peuples, c'est une europe du fric qui a été faite, pour mettre les peuples à genoux.

INFORMEZ VOUS

samedi 4 février 2012

Journalisme, Crise financière et Propagande - 3 vidéos

Dommage qu'on ne possède pas ce genre de journaliste chez nous. Cela existe encore les vrais qui font leur boulot, la preuve (VOSTF) :

La crise financière expliquée aux nuls - Un dessin animé basé sur les USA mais parfaitement transposable chez nous, à quelques différences près bien minimes (VOSTF) :

Attali, entre novlangue, contradictions et mensonges - Du grand art (Décryptage) :

INFORMEZ VOUS

vendredi 3 février 2012

Si vous souhaitez voter PS pour éjecter Sarko ou faire barrage au FN

par pitié, regardez cette vidéo (ce n'est qu'un extrait d'un plus long entretien)

Votre futur vaut bien 20 minutes de temps, non ?

INFORMEZ VOUS

jeudi 2 février 2012

J'ai des invitations pour GayTorrent.ru

On y trouve par exemple sur le forum, ce genre là :

Mineurs, hétéros ou homos coincés et intégristes religieux quelle que soit la secte : Passez votre chemin. Ne cliquez pas sur lire la suite !

A titre exceptionnel, le contenu intégral de ce billet n'est pas publié dans le flux RSS à cause de son caractère "pornographique".

Lire la suite...

mercredi 1 février 2012

Image, citations et liens

Photo du film Matrix - Pilule bleue ou rouge

Choisis la pilule bleue et tout s'arrête. Après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge et tu restes au Pays des Merveilles. Et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.

  • 1

Les Clefs pour Comprendre : François Hollande, Finance, Financiarisation ,Inégalités par Bruno Bertez

Les Clefs pour Comprendre : François Hollande : Qui veut faire l’ange fait la bête Par Bruno Bertez

Les Clefs pour comprendre : Hollande, Juppé : le beurre et l’argent du beurre par Bruno Bertez

Les Clefs pour Comprendre : Faire et défaire c’est toujours gouverner par Bruno Bertez

Les Clefs pour Comprendre : De “Vive les crises au Manège Enchanté” Par Bruno Bertez

  • 2

Nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort.

Entretien à la maison avec Sylvain Durain

Crimes économiques contre l’Humanité

N'oublie pas, je ne t'offre que la vérité, rien de plus.

INFORMEZ VOUS