Un loup blessé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 1 mars 2015

Imagine Dragons

Je regarde le film "Les âmes vagabondes".

Le générique de fin me plaît vraiment très beaucoup ;)

Shazam

C'est "Radioactive".

Je découvre les Imagine Dragons.

Leur premier album s'appelle "Night Visions" (2012) :

Imagine Dragons : Night Visions (XSPF player en Flash)

(Cliquez sur le triangle "play" pour faire apparaître la playlist)

Leur deuxième album s'appelle "Smoke + Mirrors" (16/02/2015) :

Imagine Dragons : Smoke + Mirrors (XSPF player en Flash)

J'ai acheté la version Deluxe de l'album Night Visions qui contient tous les titres de la première playlist au-dessus excepté le titre Fallen. Je n'ai pas trouvé en vente la version avec Fallen :( Je n'ai pas déniché sur Internet de FLAC de ce titre, le mieux que j'ai trouvé, c'est un MP3 à 320kbs.

Je me suis également offert la version Cristal Deluxe de l'album Smoke + Mirrors. Par rapport à la deuxième playlist d'ici, il n'y a pas les 3 derniers titres :

Battle Cry (B.O. de Transformers : L'Âge de l'extinction)

Monster (pour le jeu Infinity Blade III Game)

Who We Are (B.O. de Hunger Games : L'Embrasement)

mais je m'en fiche, j'ai l'intégralité au format FLAC !

J'adore.

TOUS LES TITRES

C'est génial.

Aucune chanson de ces 2 albums ne sont des faces B.

En cherchant bien, on retrouve ce qu'ils ont fait avant, les Extended Plays. Ils ont bien évolué.

Vivement la suite :hysterique:

dimanche 7 décembre 2014

Hubert Félix Thiéfaine - Stratégie de l'inespoir

Le 24 novembre dernier est sorti le nouvel album d'Hubert Félix Thiéfaine : Stratégie de l'inespoir (En écoute sur Deezer ou sur Spotify).

(Les liens suivants pointent vers les paroles)

A la première écoute, je retiens 3 titres :

- Angélus (02)

- Mytilène island (06)

- Résilience zéro (07)

Je trouve sur le moment que ce sont les 3 plus beaux titres de l'album (et je trouve aussi qu'il y a moins de titres à me plaire que sur le précédent album mais ce n'est dû en fait qu'à la première écoute).

Après d'autres passages, sont également très bien :

- Fenêtre sur désert (03)

- Stratégie de l'inespoir (04)

- Lubies sentimentales (08)

- Amour désaffecté (09)

- Médiocratie (10)

A mon goût, il y 4 chansons un peu moins bien (mais que j'écoute tout de même avec plaisir) :

- En remontant le fleuve (01)

- Karaganda (Camp99) (05)

- Retour à Célingrad (11)

- Toboggan (12)

Et puis, il y a un titre qui ne passe pas, c'est "Père et fils" (13), morceau bonus qui n'est pas sur Deezer, j'avoue que là, au moment d'acheter le CD, je ne me poserai pas la question de savoir si je paie plus ou pas pour avoir ce morceau, je m'en passerai très bien. Ni les paroles ni la musique ne me plaisent :ouhla:

Les 13 morceaux sont sur Grooveshark.

Et vous ? Vous en pensez quoi ? Quelles sont vos préférées ?

jeudi 4 septembre 2014

Langues de bois : Faire de la pédagogie - Les réformes nécessaires

Faire de la pédagogie

Langues de bois, l'émission qui cloue le bec, se penche ici sur cette habitude insupportable de prendre les citoyens pour des enfants qu'il s'agirait d'éduquer.

Les réformes nécessaires

Elles sont nécessaires, elles sont courageuses, la situation les impose. Çà ira mieux après, promis.

Bon visionnage...

samedi 2 août 2014

Rappel

Logo Mon blog se nourrit de vos commentaires

Merci de laisser une trace de votre passage :bisou:

lundi 27 janvier 2014

Fractales : Retour vers mon passé

(La galerie des fractales dont je fais référence dans la conversation twitter)

  • Fractales pour tous - Science & Vie Micro n°9 - Mai 1984

Dans notre concours "Ne cachez plus vos talents", Jean-Paul Delahaye allie ceux de l'informaticien et du dessinateur, avec ce programme qui permet de dessiner toute une famille de courbes particulièrement élégantes.

Scan 01 Scan 02
  • Les attracteurs étranges - Science & Vie Micro n°23 - Décembre 1985

Une cave, des chats, des souris. Les souris mangent des déchets. Les chats mangent les souris. Une situation simple et banale, apparemment. Pourtant, derrière cette situation se cachent des objets mathématiques très complexes au comportement fascinant : les attracteurs étranges. Frédéric Neuville explique comment les découvrir les plus simplement du monde avec n'importe quel micro, voire avec une calculatrice programmable.

Scan 03 Scan 04 Scan 05 Scan 06 Scan 07
  • Les courbes de Julia - Science & Vie Micro n°27 - Avril 1986

Les attracteurs étranges du mois de décembre ayant suscité un vif intérêt parmi nos lecteurs, nous récidivons avec un sujet très proches, les courbes de Julia. Les attracteurs étranges sont des fractales particulières et les courbes de Julia ont un rapport direct avec ces attracteurs. Un programme d'à peine une dizaine de ligne de Basic suffit pour créer une infinité de ces courbes fractales superbes et d'une très grandes diversité, étudiées au début du siècle par le mathématicien français Gaston Julia. Nous découvrirons en plus le lien étroit que ces objets étranges ont avec l'ensemble de Mendelbrot, un autre "monstre mathématique" fascinant.

Scan 08 Scan 09 Scan 10 Scan 11
  • Ensembles de Julia - Science & Vie Micro n° 30 - Juillet/Aout 1986

Dans notre numéro d'avril dernier, nous vous proposions de découvrir les courbes de Julia, de merveilleux dessins de formes très variées obtenues en quelques lignes de Basic. Plusieurs d'entre vous nous ont écrit à ce sujet, nous montrant les courbes obtenues, ou proposant des améliorations au programme publié. En particulier, M. Hubert de Cazenove de Neuilly-sur-Seine, apporte une modification très intéressante de l'algorithme qui, d'une part accélère le calcul, et d'autre part ouvre de nouveaux horizons dans l'exploration de ces objets mathématiques.

Scan 12 Scan 13 Scan 14 Scan 15 Scan 16
  • L'expérimentation numérique par ordinateur (par Jean-François Colonna et Marie Farge) - La Recherche n° 187 - Avril 1987

Observer la formation d'une galaxie ou les intéractions moléculaires, prévoir les changements climatiques ou tester les performances d'un avion ou d'une voiture avant des les construires... Ces "expériences" et bien d'autres sont aujourd'hui possibles grâce à l'ordinateur. En effet, au moyen de méthode purement numériques, le chercheur peut étudier des phénomènes physiques ou purement abstraits, puis transcrire ces résultats sous forme d'images. L'expérimentation numérique - l'association d'une résolution numérique et d'une visualisation - apporte ainsi une aide précieuse au raisonnement et à la formulation de nouvelles théories. Née en 1945 avec les premiers ordinateurs, elle prend aujourd'hui son essor grâce aux super-calculateurs et aux terminaux graphiques de plus en plus élaborés.

Scan 17 Scan 18 Scan 19 Scan 20 Scan 21 Scan 22 Scan 23 Scan 24 Scan 25 Scan 26 Scan 27 Scan 28 Scan 29 Scan 30
  • Les agrégats (par Rémi Jullien, Robert Botet et Max Kolb) - La Recherche n°171 - Novembre 1985

Les agrégats sont partout présent autour de nous. Mais ils sont discrets, car petits, avec des dimensions caractéristiques de quelques millimètres seulement. Bien que les agrégats de colloïdes et d'aérosols soient connus depuis plus d'un siècle, leur structure est longtemps restée une énigme. Ce qui est frappant, quand on les observe au microscope électronique, c'est leur aspect bien souvent non compact, filamenteux et ténu. Pour les décrire, chimistes et physiciens utilisent aujourd'hui la notion de "fractale", le fameux concept mathématique introduit par B. Mandelbrot. Et récemment deux modèles théoriques de conception très simple ont permis de comprendre comment se construisent les agrégats. Rémi Jullien, Robert Botet et Max Kolb, au laboratoire de physique des solides d'Orsay, ont activement contribué à cette avancés théorique. Ils nous dévoilent ici les propriétés remarquables de ces fascinants objets microscopiques.

Scan 31 Scan 32 Scan 33 Scan 34 Scan 35 Scan 36 Scan 37 Scan 38 Scan 39 Scan 40
  • Partie de pêche (A. Dewdnay) - Pour la science n° 143 - Septembre 1989

Le menu du jour : biomorphes sur pavages de Truchet, accompagnés de popcorn multicolores et d'escargots.

Scan 41 Scan 42 Scan 43 Scan 44

Toutes les miniatures sont cliquables, ce sont des scans des articles qui m'ont fait découvrir les fractales pendant que j'étais au lycée.

Oui, je garde des coupures de presse d'il y a 30 ans !

Pour ceux qui sont intéressés, je vous ai regroupé la totalité sous forme d'une archive zip téléchargeable.

Nous sommes passé d'une période où il fallait une nuit pour obtenir une courbe en noir et blanc et un super-calculateur pour avoir de la 3D à des micro-ordinateurs qui nous sortent des merveilles en quelques instants...

C'est ici que la nature et les nombres imaginaires se croisent.

dimanche 22 décembre 2013

Les dangers de "l'aveuglement volontaire"

Gayla Benefield ne faisait que son métier -- jusqu'à ce qu'elle découvre un terrible secret sur sa ville natale, qui a permis de déceler que le taux de mortalité dans cette ville était 80 fois plus élevé que dans n'importe quel autre endroit des États-Unis. Mais lorsqu'elle a essayé de le dire aux personnes de sa communauté, elle a appris une vérité encore plus choquante : les gens ne voulaient pas savoir. Dans un discours qui est en partie un cours d'histoire, et en partie une invitation à agir, Margaret Heffernan montre les dangers de « l'aveuglement volontaire » et fait l'éloge de personnes ordinaires comme Gayla Benefield qui sont prêtes à s'exprimer. (Filmé à TEDxDanubia)

Lire la suite...

mardi 26 février 2013

Le retour des chaines

Tagué par Seb, je m'exécute sans râler (mais sans enthousiasme non plus) :

01. Raconte moi ton moment le plus gênant quand tu t’es retrouvé en tête à tête au lit.

Je pense que cela devais être avec Céline, j'avais 17 ans, on faisait cela dans le noir, j'ai tenté par erreur de rentrer là où il ne fallait pas, on a eu tout les deux mal !

02. Ou es tu ? Comment es tu habillé ? Et que faisais tu avant d’apprendre que tu devais répondre à cette chaîne ?

Dans mon lit, nu, en train de lire ma timeline twitter (mais depuis je me suis levé et j'ai petit-déjeuné)

03. Est-ce toi qui a oublié de fermer le congelo pour ça caille autant dehors ?

Les températures sont de saison, non ?

04. As-tu la #GruikAttitude en toi ?

Je n'en sais rien, je ne sais pas ce que c'est.

05. Le citoyen franco-russe Depardieu, fiscalement domicilié en Belgique, tu en penses quoi ?

Rien à branler. Si tu veux une réponse plus longue, fais-moi le plaisir d'aller lire Frédéric Lordon sur "A 75 % les riches partiront ?".

06. Les blogs sont-ils mort ?

Non, pourquoi tu dis cela ?

07. Dis moi, pourquoi je ne te vois pas sur Google Plus ? Tu sais que c’est le nouveau lieu à la mode ?

Je me fiche royalement des "lieux à la mode". Google Plus, tout comme Facebook, je suis contre leurs CGUs et je n'en vois pas l'utilité, donc je n'y suis pas. Tout comme j'ai fermé mon compte Netvibes quand Dassault Systèmes l'a racheté, que j'ai abandonné Skype quand je me suis "coupé du monde" et que maintenant que c'est Microsoft le proprio, je doute qu'on puisse m'y faire revenir. Je n'ai pas non plus d'Instagram. Je ne checke pas mes positions avec je ne sais quelle merde...

08. D’après toi, pour mon régime minceur pour être belle sur la plage, je dois privilégier quoi ? Un Mcdo ou une fondue savoyarde ?

Pour être belle, cela risque d'être difficile, j'ai toujours crû que tu étais un mec, tu t'es fait coupé ? Ni le MacDo ni la fondue savoyarde ne sont des régimes minceurs, tu te fous de ma gueule ? (es-tu satisfait de ma réponse au premier degré ?)

09. As-tu aussi un tube de paracétamol dans ta table de nuit pour les moment #JaiPasEnvie ? ^_^

Non. Le paracétamol est dans la salle de bain dans l'armoire à pharmacie. Je suis seul dans mon lit depuis 6 ans.

10. Quel est ton porno favoris ?

J'en n'ai pas un en particulier mais je kiffe grave les twins et j'aime bien en général les "BelAmi".

11. M’en veux-tu de t’avoir tagué ?

Non. Aucune envie par contre de la propager. Et pas certain que tu apprécies mes réponses...

dimanche 2 décembre 2012

Le moyen le plus simple pour perdre de l'argent...

c'est de le confier à une banque !

Le 17/12/2002, j'avais placé 150€ sur un PEP assurance.

En mars 2012, j'ai demandé la fermeture de cette "arnaque" pour récupérer quelques billes avant l'explosion du bousin (valeur de rachat = 190,90€).

Qui parmi vous croit que j'ai gagné quelque chose ?

Rien, je n'ai rien gagné, j'ai perdu du pouvoir d'achat !

Je vous explique :

  • La valeur de rachat à 190,90€, c'est brut. Ayant dépassé les 8 ans de possession, pas de fiscalité particulière mais les prélèvements sociaux sur les plus-values font que je n'ai perçu que 185,38€.
  • Pour clôturer le PEP, j'ai envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception (4,38€) pour demander la cloture et ensuite, j'ai dû en envoyer une autre, à la demande de la société d'assurance, pour prouver mon identité et l'original du contrat que j'avais signé (4,78€).

185,38 - (4,38+4,78) = 176,22 €

Ah ben voyez-vous cela, je serais passé de 150€ à 176€, j'ai donc gagné de l'argent ? Non ! A cause de l'inflation !

En utilisant un calculateur d'inflation, on s'aperçoit que les 150€ de décembre 2002 correspondent à 176€ de mars 2012.

Copie d'écran du calcul de l'inflation sur 150€ entre 2002 et 2012

Je n'ai donc rien gagné du tout, puisque je n'ai pas tenu compte du cout des enveloppes pour envoyer mes LRAR, le papier, les photocopies etc...

Et SURTOUT, du fait que le mode de calcul de l'inflation est une arnaque !

Et vous, vous avez perdu combien de pouvoir d'achat ?

mercredi 31 octobre 2012

Et si... vous découvrez seul

Est-on influencé par nos connaissances ? notre culture ?

Si je découvre seul quelque chose, que l'on mets sous mon nez une photographie par exemple, dont je ne sais rien.

Ni qui l'a prise, ni sa notoriété (ou son absence), ni ce qu'elle représente.

Est-ce que l'on ressent les choses différemment ou pas ?

Mais l'art doit-il être ressenti ? être expliqué ? être appris ?

En 2003, voici ce que je pensais d'une photo "inconnue" :

Jolies

Deux petites soeurs, jumelles...

Maman a voulu les habiller pareilles, c'était commun à l'époque...

mais elle n'a pas réussi, les bas sont différents mais elle pensait que cela ne se verrait pas.

Elles sont jumelles mais pas dans le même état :

L'une est contente d'être là, un vrai sourire franc.

L'autre par-contre :

Tu ne vois donc pas Papa, que je suis malade... dépêches-toi Papa, prends la photo, s'il te plait, je veux enlever mes habits du dimanche et retourner au lit...

Et maintenant ? Je les trouvent moches ces deux jumelles. Je persiste à croire que l'une des deux est malade. Je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse dire de Diane Arbus qu'elle fut photographe. Nan parce que j'ai appris ensuite que c'était un cliché "connu" hein... et j'ai été voir ce qu'elle avait fait d'autre aussi...

Mon dieu que ce qu'elle a fait est moche. Rien à faire, je n'aime pas du tout :(

Et vous ?

- page 1 de 48