Un loup blessé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 18 septembre 2012

A propos d'éducation politique - d'éducation populaire

J'ai découvert ma première conférence gesticulée par un billet sur Agoravox TV, c'était L'eau, ça chie ! (Inculture(s) 8…ou une autre histoire de l’écologie…).

Ma deuxième fut L’Education Populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu ! (Inculture(s) 1 : Une autre histoire de la culture).

Ma troisième conférence gesticulée, que j'ai commandé en DVD pour partager autour de moi au travail, c'était Exploiter mieux pour gagner plus (Inculture(s) 9 : une autre histoire du management).

Ma quatrième a été Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres… (Inculture(s) 2 : Une autre histoire de l’éducation).

J'ai ensuite aussi visionné une gesticulation (une conférence gesticulée en solitaire), j'ai choisi La critique des médias est un sport de combat.

J'ai du mal à comprendre comment on peut passer autant d'années sans s'apercevoir qu'on ne possède aucune culture parce qu'on a restreint la culture aux arts.

Et si vous commenciez juste par l'interview de Franck Lepage par Maja Neskovic d'Arrêt sur Images ?

INFORMEZ VOUS

mardi 28 août 2012

L'oligarchie ploutocratique est au pouvoir - Ouvrez les yeux, bordel

On aura toujours des voleurs de pouvoir, il y a toujours des gens qui veulent décider à la place des autres, mais le tirage au sort sert à nous protéger collectivement de ces voleurs de pouvoirs (sans qu'on sache à l'avance lesquels) en affaiblissant les représentants : le principe de la démocratie… enfin... on parle de >démocratie< partout… mais je dois avoir 3 ou 400 livres spécifiquement sur la "démocratie => il n'y en a PRESQUE PAS qui parlent de démocratie (à part quelques uns que j'aime particulièrement), mais la plupart parlent du 'gouvernement représentatif', qui n'est PAS une démocratie — et depuis le début ! : je prends juste 30 secondes, mais à peine (même pas : 15 secondes) pour vous lire, parce que je trouve que c'est très important pour comprendre : je vous PROUVE ce que je dis, quand je dis "nous ne sommes PAS en démocratie": véritablement, ceux qui ont conçu le régime dans lequel nous vivons étaient des hellénistes, ils connaissaient très bien la Grèce antique, et ils savaient qu'ils ne voulaient PAS de démocratie.

Je vais vous lire une phrase de Sieyès, très vite, Sieyès : un fondateur du régime dans lequel nous vivons : ouvrez les guillemets, je n'invente pas, texto, c'est dans le Dire sur le véto royal, 7 septembre 1789 :

« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi. Ils n'ont pas de volontés particulières à imposer. S'ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif, ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n'est PAS une démocratie (et la France ne saurait l'être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants »

Rosanvallon explique bien le moment où, au début du 19e siècle, on s'est mis à appeler >démocratie< ce qui était conçu, pensé, comme son véritable contraire…

Et je vous recommande un livre qui peut changer votre vie, vraiment, qui n'a pas un titre sexy => si on ne vous en parle pas, vous ne le choisirez pas tout seul en le voyant sur un rayon de bibliothèque… Et pourtant c'est un livre essentiel, c'est un livre qui fait la balance entre le tirage au sort et l'élection, honnêtement, c'est Bernard Manin qui a écrit ça, un prof à New York, prof [aussi] à l'EHESS, et qui a fait UN LIVRE ESSENTIEL POUR NOUS TOUS, avec un titre qui n'est pas appétissant qui cache une merveille : les premiers paragraphes, vous allez voir, c'est tout de suite passionnant. Il s'appelle "Principes du gouvernement représentatif"…

En fait, ce gars-là [Bernard Manin] s'étonnait que nous appelions >démocratie< un système qui a été pensé dès le départ comme une anti-démocratie, qui est encore aujourd'hui, précisément une anti-démocratie : quand on désigne des maîtres politiques qui vont tout décider à notre place, nous ne sommes pas des citoyens, autonomes, qui produisons nous-mêmes notre droit, nous sommes des électeurs, c'est-à-dire que nous sommes hétéronomes, nous subissons la loi écrite par d'autres…

(C'est possiblement meilleur, j'imagine bien, moi, une véritable aristocratie dans laquelle nous choisirions VRAIMENT les meilleurs, que nous tiendrions vraiment sous contrôle, tous les jours, révocables, rendant des comptes, une véritable aristocratie, ce serait possible, hein, il n'y a pas que la démocratie…)

Mais que nous appelions >démocratie< le régime dans lequel nous vivons aujourd'hui, c'est l'acceptation d'une inversion des mots qui nous interdit de même vouloir l'alternative dont nous avons besoin. Et donc je pense qu'il faut vraiment remettre à l'endroit les mots importants…

Source

INFORMEZ VOUS

mercredi 4 juillet 2012

A propos de mon tumblr

Depuis un bout de temps, je suivais quelques tumblr par leur flux RSS.

Au mois de mai dernier, j'ai ouvert le mien :

"Je reblogue ce que j'aime dans les tumblr que je suis. Souvent NSFW & GAY voire porno mais pas que."

Actuellement, je suis les tumblr suivants :

smalldicklover

FUCK YEAH DALE LAZAROV

Les Miscellanées NSFW de TarVal

Small Cock Rocks

See you.

Clawfire's Tumblr

Mon tumblr s'appelle 1loup, voici son flux RSS.

Ne vous attendez pas à ce que je suive vos tumblr parce que vous suivriez le mien (et vice versa).

Le truc chiant avec moi, c'est qu'en suivant un tumblr, je reblogue tout ce qui me plait depuis son origine : Si vous êtes abonné aux mêmes tumblr, cela peut vous faire chier.

Le truc bien avec moi, c'est qu'en suivant un tumblr, je reblogue tout ce qui me plait depuis son origine : Je remet en avant des vieilleries oubliées depuis quelques années.

Je republie plus que je ne publie.

Je n'aime pas trop les "j'aime" (les coeurs) pour l'instant qui me font horriblement penser à Facebook.

Je n'ai pas encore commenté je crois.

Pour un coup d'oeil rapide, cela donne cela (cliquez pour agrandir) :

Screenshoot de mon tumblr

dimanche 1 juillet 2012

Hep Garçon...

Je sors du travail, direction ma maison...

- Hep Garçon...

Je relève la tête et dirige mon regard vers un petit jeune au balcon du premier étage d'un immeuble.

- Tu veux pas ramener deux mecs chez toi ?

J'éclate de rire.

- Allez, t'habite où ? dans la rue du Val ?

Je pouffe.

- Allez, viens, sonne au B11

J'aperçois un autre mec dans l'appart derrière qui passe devant la fenêtre

Je réponds "Non, j'ai bossé toute la nuit, il faut que j'aille dormir". Je rigole.

- Y vont pas dormir. En plus...

Il a vu que je m'en allais et que je n'étais plus à porté de voix.

Nanmèj'vousjure ! Moi, un "garçon" ? Ah les p'tits jeunes de province, ils ont dû découvrir leur première gaypride à la TV hier soir et se sont senti pousser des ailes :rolleyes:

C'est une grande nouveauté pour moi de se faire interpeller ainsi ici.

dimanche 20 mai 2012

Il y a des fois, je ne sais pas comment vous le dire...

alors voici une image, au lieu d'un discours :

Photo d'un rouleau de PQ imprimé en Euros

samedi 19 mai 2012

Un Cougar est arrivé chez moi

Ce matin le facteur m'a livré mon Cougar.

Mais quoi donc qu'est-ce ?

Un générateur d'électricité à pédales !

Bon, il m'a fallu en premier lieu choisir entre deux modèles le Cougar ou l'Éléphant.

L'Éléphant était beaucoup plus cher et plus beau que le Cougar mais ne fonctionne qu'en mode dynamo (avec une main) tandis que le Cougar fonctionne aussi bien avec les pieds que les mains !

Après, il a fallu le trouver ce Cougar ! J'avais trouvé une boutique qui le vendait, qui a accepté mon paiement avant de me rembourser car rupture de stock :(

Je l'ai trouvé dans une autre boutique mais 10€ de plus !

La bête fait 4,8 kg, un peu bruyante à mon gout. On pédale et comme sur les dynamos de vélo, on produit de l'électricité qui est stocké dans une batterie.

Bruit de mon Cougar (en flash)

La batterie est séparable du pédalier. Elle comprend une lampe torche à LED et différentes prises :

- une prise USB

- une prise Jack (DC) pour sortir du courant en 3V / 4,5V / 6V / 9V / 12V (que l'on choisit avec un bouton).

- une prise de courant classique (AC) qui fourni du 220V dans la limite de 100W.

La batterie peut aussi être rechargée avec une prise secteur ou un allume-cigare (fournies)

Il y a 5 LED pour indiquer la charge de la batterie (Low / Mid / Full et 2 intermédiaires).

D'après la documentation, il faut pédaler entre 8 et 10 heures pour recharger complètement la batterie.

Pour donner ensuite un exemple d'utilisation, une recharge complète peut alimenter un ordinateur portable de 70W pendant 55 minutes ou assurer 15 fois le rechargement d'un GSM.

J'ai fait un test pour faire mumuse, j'ai dû pédaler 10/15 minutes. Mon iPhone était à 12%. Je l'ai complètement rechargé et ensuite la batterie n'était pas encore vide.

Attention, ce n'est qu'un générateur d'appoint, en aucun cas comparable avec un groupe électrogène hein...

Voilà l'Eléphant que je n'ai pas acheté :

vendredi 18 mai 2012

A propos de décroissance

Il n'y a aucun espoir de retrouver la croissance. Pire, le problème n'est pas la dette (qui n'est qu'accessoire), c'est la création monétaire basée sur le crédit qui est responsable !

Mais c'est pas grave, on continue dans le même sens, moins cela marche plus on persiste :ouhla:

Et si on parlait décroissance un peu ? Voici des vidéos du Parti pour la décroissance :

1. Notre candidatE est la Décroissance

2. La Décroissance : mais c'est quoi ce mot repoussoir ?

3. Aux origines de la Décroissance

4. La Décroissance : l'histoire d'un mouvement

5. Quelle stratégie politique pour la Décroissance ?

6. Décroissance : démondialisation, protectionnisme ou relocalisation ouverte ?

7. Crise de la dette et Décroissance : le plan B

8. La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA)

9. Décroissance, démographie et immigration

10. Décroissance et relations internationales : institutions et relations nord-sud

jeudi 17 mai 2012

Consommateurs pris au piège

Voyez les techniques utilisées pour inciter les gens à consommer plus qu'ils n'en ont besoin.

Tout simplement hallucinant.

Certains n'hésitent pas à dire que ces techniques de manipulations seront utilisées pour influencer nos choix politiques.

A voir absolument.

dimanche 13 mai 2012

si tu trouves que ça c'est merdique, je peux rien pour toi !

Copie d'écran d'une conversation Twitter avec Pourrito

Non, je ne vais pas vous "convertir" à Pourrito ;-)

Sur son profil Twitter, on peut lire "Genre de communiste anarcho-punk athée intégriste et laïc intraitable."

Donc déjà, si vous ne comprenez pas tous les mots qui sont là, ce n'est peut-être pas nécessaire d'aller plus loin hein...

Nan, mais vraiment hein.

Si pour vous "anar", par exemple, c'est une insulte, alors que c'est une philosophie politique, on n'est pas sorti de l'auberge !

Bref, revenons à nos moutons (vous en l'occurrence) et le clip en question :

D'abord, je ne connais pas du tout, je découvre et ce n'est pas ma tasse de thé. Est-ce pour cela merdique ?

  • La vidéo en premier. La musique ou les chants ne vous plaisent pas ? Coupez le son ! Re-regardez à nouveau.

C'est rempli de symboles, c'est génial.

Je ne sais pas si le texte a un rapport avec le contenu visuel du clip mais le clip est tout simplement magnifique.

SUBLIME.

Je pense que je suis très loin de comprendre tout ce qui s'affiche devant mes yeux mais celui qui ne comprend pas qu'il y a un message fort, ben, comment dire... 8-O

  • Les paroles maintenant.

Argh, je ne comprends strictement rien. Je suis limite anglophobe moi. Il crie dans mes petites noreilles le monsieur. Ah, c'est désagréable.

Il crie ? Bah oui, il crie. C'est voulu non ? Je ne sais pas ce qu'il crie mais il a la haine, la rage et il le crie.

Ce ne serait pas un tout petit peu le but du jeu, quand même, juste de faire réagir ?

Enfin bon, c'est comme cela que je le ressens.

Bon, allez, je le fais en direct live, je cherche sur le ternet, les paroles et surtout la traduction...

Ah là là, cela n'a pas l'air évident, les traductions sont approximatives ou incomplètes :(

Je suis vraiment nul !

Je ne connais pas du tout son univers, je ne comprends rien du tout.

Alors je vais faire un parallèle très risqué.

Allez hop, voici les paroles d'Affaire Rimbaud d'Hubert Félix Thiéfaine et la chanson sur YouTube :

La jambe de Rimbaud,
De retour à Marseille
Comme un affreux cargo
Chargé d'étrons vermeils,
Dérive en immondices
À travers les égouts.
La beauté fut assise
Un soir sur ce genou.
Horreur Harar Arthur,
Et tu l'as injuriée.
Horreur Harar Arthur
Tu l'as trouvée amère... la beauté ?

Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie.
Ô sorcière, ô misère,
Ô haine, ô guerre, voici
Le temps des assassins
Que tu sponsorisas
En livrant tous ces flingues
Au royaume de Choa.
Horreur Harar Arthur,
Ô Bentley, ô châteaux,
Horreur Harar Arthur,
Quelle âme, Arthur est... sans défaut ?

Les poètes aujourd'hui
Ont la farce plus tranquille
Quand ils chantent au profit
Des derniers Danâkil.
Juste une affaire d'honneur
Mouillée de quelques larmes
C'est quand même un des leurs
Qui fournissait les armes.
Horreur Harar Arthur,
T'es vraiment d'outre-tombe.
Horreur Harar Arthur
Et pas de commission.
Horreur Harar Arthur
Et pas de cresson bleu
Horreur Harar Arthur
Où la lumière pleut.

Qui a compris ? Qui connait vraiment l'histoire de Rimbaud ? Ah c'est sur que son histoire avec Verlaine et les poèmes écrits qu'on nous a fait décortiquer, y'a du monde !

Quel prof de français ne nous a pas bassiné avec ce soldat mort, "Le dormeur du val", la beauté du texte et ceci et cela ?

Qui sait ce qu'est un Danâkil ? L'Abyssinie ? Le royaume de Choa ?

Le prof vous a parlé à l'école de ce qui s'est passé avant / après ce poème ?

De ses trafics d'armes ?

De comment il a fini sa vie ?

Comment pouvez vous comprendre ce texte si vous ne savez pas de quoi il parle ni ne connaissez l'univers de Thiéfaine ?

Ben moi, c'est pareil pour Gojira.

Je ne comprend pas le texte, je ne connais pas l'univers, je suis incapable de comprendre.

  • Musicalement ?

Je n'y connait strictement rien non plus, je pense que c'est ce qu'on doit appeler du "Métal" sans en être certain.

Je n'écoute pas ce genre de musique.

Je ne suis pas "fixé" musicalement.

Je passe d'Hubert Félix Thiéfaine (quand je déprime un peu, il me remet toujours de bonne humeur) à Mylène Farmer (à éviter quand je ne suis pas bien), en passant par Depeche Mode, Enya, Vivaldi, Deep Forest, des champs grégoriens (alors que je suis athée)... j'en passe et des meilleures.

J'avoue que là, ce n'est pas tout à fait le genre ni dont j'ai besoin ni dont j'ai envie mais alors, comptez pas sur moi pour cracher dessus !

- page 2 de 48 -