Avec un peu de chance, d'ici quelques temps, le beau temps va se faire sentir et les fruits de la terre vont évoluer.

J'ai toujours un très bon souvenir des confitures de tomate verte que ma maman faisait.

Et j'ai "amélioré" la recette.

Il y a une quantité impressionante de recette de confiture de tomate, alors voici la mienne.


D'abord, la tomate, vous la choisissez à votre goût; en plein été c'est un peu "pécher" que de faire des confitures avec des tomates mais je pense que d'une certaine manière, se mettre "de côté" des tomates pour l'hiver, c'est sympa !
Au mois de septembre, profitez des tomates vertes qui ne sont pas mangeables, pour les transformer.

Ma recette est aussi bien avec les tomates rouges que vertes.
Donc les tomates : 1 kg, je préfère les tomates "en grappes"
Ensuite, trouvez un "gros" raisin blanc sucré : 100 g
Et également le jus d'un citron.
Maximum 1kg de sucre (700 g pour ceux qui n'aime pas trop sucré, 800 g à mon goût, 900 g avec des tomates vertes, 1 kg pour les "malades")

Passez les tomates et le raisin sous un filet d'eau.

Coupez les tomates en 8 (grosses tomates) ou en 2 (tomates cerises) et passez les au mixer afin d'obtenir une "purée.
Passez également les grains de raisins au mixer.

Rajouter le jus de citron et le sucre à cette purée et mélanger le tout dans le récipient qui servira à la cuisson (une grosse casserole et c'est bon).
Couvrir le récipient et laisser ainsi 8 à 12H.

Cuire la mixture.
Je ne donne pas de temps car cela dépends de trop de paramètres : teneur en eau, quantité de sucre, type de cuisson (gaz/plaque/induction...) et aussi des goûts de chacun (semi-liquide, compacte...).
Bref, la cuisson, c'est au pifomètre (à moins que vous adorez vous compliquer la vie avec des mesures de températures, plus extravaguantes les unes que les autres).
Et puis, si vous ne savez pas faire cuire une confiture, ce n'est pas vraiment une bonne idée de commencer par ce type de recette.

Pour ceux qui ne souhaite pas trop la cuire et obtenir une certaine consistance ou qui ont du mal, on trouve dans le commerce des "mélanges" (exemple "Vitpris") contenant de la pectine et du sucre, cela peut aider à rattraper une confiture.

Les pots qui vont accueillir la confiture, je ne les stérilise pas, je les lave correctement et je les sèche bien.
Juste avant de mettre en pot, mettre un demi bouchon de rhum dans le pot (pour un pot de 250/300g), fermer le pot et bien l'agiter pour que le rhum passe sur toutes les parois.
Mettre la confiture dans le pot (le rhum retourne au fond, paniquez pas).
Versez à la surface de la confiture un autre demi bouchon de rhum et fermer immédiatement le pot.

Laissez refroidir à température ambiante, noter sur le pot ce qu'il contient et la date de fabrication (Confiture de tomate verte / Eté 2005 - Par exemple)
Stocker les pots à température ambiante sauf un pot "entamé" qu'il vaut mieux conserver au réfrigérateur.

Perso, mes pots, à l'ouverture, ils font "plop" et j'ai une très agréable odeur, un mélange de fruit et de rhum.
Mmmmm !

Et pour la savourer, cette confiture ?

Une tartine de pain, une couche de beurre (salée) et une cuillère à café de confiture !
Miam miam.

Ah oui, je suis Breton !