A l'invitation de Tarvalanion et Orpheus :

Est-ce que vous liriez toujours mon blog si j'étais séropositif ?


Contribuer à la meilleure dignité des personnes séropositives est un lourd combat tant cette dignité est aujourd'hui affectée par la chape de silence qui pèse sur les personnes touchées par ce virus. Depuis toujours, il est établi que pour lutter contre l'épidémie il faut répondre aux préoccupations immédiates d'accès à la prévention et aux soins, mais aussi dénoncer les conditions de société rendant les personnes plus vulnérables face au VIH/sida et les influer. Nous vivons une " VIH-phobie " ou une " sidaphobie " dans notre intimité affective, dans notre sexualité, dans notre intimité familiale, au travail ou avec certains soignants. Souvent, il est invivable de vivre seul avec le VIH. Souvent, il est insupportable de porter seul son VIH. Alors, si nous souhaitons le dire, nous devons le dire sans crainte d'un jugement, d'une exclusion, et sans honte ni culpabilité. Si nous ne voulons pas le dire, nous devons pouvoir décider de ne pas le dire et ne pas être contraints de le faire.

Pour nous suivre, télécharger le visuel pour lui ou pour elle.