d'abord, parce que c'est passé, ensuite parce qu'en lisant ce billet sur les voeux du nouvel an, je pense que vous avez déjà tout compris (et accessoirement, j'aime aussi beaucoup celui-là et cette autre).

Sinon, je travaillais dans la nuit de vendredi à samedi, celle de samedi à dimanche et dimanche à lundi aussi. Et "ils" ne m'ont pas raté :grrr: J'ai bossé comme un dingue surtout lundi matin ! D'ailleurs, en appelant mon chef de service vers 5h/5h30, il est resté avec moi jusqu'à 7h, tellement il y en avait alors que d'habitude, il reste quoi... 1/2 heure. C'est le genre de cadeau de Noël dont je me serais bien passé. Aucun lutin n'est venu me voir, j'ai vu par contre deux femmes avec des bonnets rouge dont une avait des étoiles clignotantes dessus :-)

La lettre chez Peio au père Noël semble avoir porté ses fruits, pas de cadeau cette nuit là (autre que la quantité de travail bien évidemment). Espérant que mes souhaits pour lui se réalisent. Et que je conserve, comme il semble se passer, ce que j'ai en ce moment malgré les hauts et les bas de ces derniers jours.