Parce qu'une affiche vaut mieux qu'un long discours :

Affiche de la journée internationale contre l'homophobie - 2007

J'admets que l'on peut discuter sur l'image. Le slogan, lui, non. On ne choisit pas son orientation sexuelle. Les seuls à le penser, à ma connaissance, sont de trois genres :

1 - Ceux qui font la confusion entre l'orientation sexuelle et le "choix" d'assumer cette orientation (effectivement, on choisit bien de passer à l'acte mais pas "d'être").

2 - Les "cinglés du ciboulot" qui font des "choix inconscients" !

3 - Les fanatiques religieux.

(Note : Les commentaires sont modérés)