Lave-vaisselle Arthur Martin ASF 2646

Entre Noël et le nouvel an, un problème : la tournée étant terminée (enfin, il me semble), j'éteins le lave-vaisselle et ouvre la porte. Lorsque je veux ranger la vaisselle, je constate qu'elle n'est pas sèche. Je met cela sur le compte de la fatigue, j'ai probablement dû croire que le cycle était terminé alors qu'il commençait son séchage.

Tournée de vaisselle suivante, problème, non seulement la vaisselle n'est pas sèche (et là j'ai fait attention avant de l'éteindre) mais j'ai trois assiettes à dessert qui ne sont pas bien lavées, elles sont grasses :ouhla: (oui, je regarde la gueule de ma vaisselle) !

Il me parait évident que l'eau n'a pas été chauffée, qu'il doit y avoir un problème soit au niveau de la résistance soit au niveau du programmateur.

Fouillage dans les archives : Lorsque j'avais acheté mon lave-linge, j'avais ensuite acheté un "Guide de réparations Lave-linge et Lave vaisselle". Je consulte le truc, les vérifications / réparations à effectuer me semblent trop compliquées, je ne suis pas hyper à l'aise, d'autant plus que je n'ai encore jamais ouvert de lave-vaisselle ! (ce qui n'est pas le cas de lave-linge, je les démontais déjà vers 16/17 ans)

Me voilà déjà en train d'envisager un achat. Et oui, le lave-vaisselle a déjà quelques années au compteur et je sais très bien que si c'est effectivement la résistance ou le programmateur qui sont touchés, entre la main d'oeuvre et les pièces, j'en aurais bien pour le prix d'un demi lave-vaisselle neuf. Dans ce cas, je vais vers le neuf, moi !

Je me demande aussi ce que je fais de l'ancien ? Est-ce que je l'offre à un copain plus bricoleur que moi voir s'il veut récupérer des pièces ou même le réparer pour sa fille ? Est-ce que je demande au livreur du nouveau de le remporter ?

Je commence à regarder sur le net quelques tarifs...

  • La Redoute, livraison possible sur rendez-vous avec reprise de l'ancien mais pas une seule machine livrable avant 2/3 semaines.
  • 3 Suisses, livraison possible pour plusieurs modèle mais pas d'option de rendez-vous avec reprise de l'autre.
  • Conforama, un modèle qui me plait bien mais assez cher et livraison en sus.
  • But, le même modèle que Confo est à 76 euros de moins, c'est fou cela ! Par contre, impossible de faire une commande en ligne, pas d'infos sur les livraisons à domicile ni la reprise du vieux matos.

Merde, fais un peu chier sur les bords.

Tiens tiens, et si je regardais les petits modèles à 4 couverts ? Putain, cela consomme pratiquement autant qu'un modèle 12 couverts ! Et merde, les avis de consommateurs sur ces modèles sont catastrophiques.

Bon, allez, Google tiens...

Yes ! Des discussions sur les pannes des Arthur Martin. La marque est connue pour avoir des fragilités au niveau des soudures, cela a l'air plus de mon niveau cela !

Impression des conversations et photos qui m'intéressent, je commence le démontage de la porte avant. Je commence par voir des dépôts noirâtres sur des fils bleus, comme si un morceau du fil avait cramé. Je gratte un peu, non, le câble électrique est intact. Par contre, il a dû chauffer un peu et faire fondre l'espèce d'isolant noir entre l'inox et le plastique.

Boitier électronique du tableau de commande du lave-vaisselle

Puisque ce n'est pas ce câble qui est en cause, il va bien falloir que je l'ouvre le boitier électronique du tableau de commande ! En le démontant, j'ai réussi à péter une des 4 attaches, tant pis, il tiendra sur 3 pattes... Argh, ce n'est pas facile de travailler avec ce truc et tous ces câbles, je tente quand même, je n'y arrive pas, je m'énerve, je vais chercher un marqueur et inscrit sur chacun des câbles l'endroit où le replacer ensuite.

Bon, premier circuit imprimé, tout me semble normal. Mince, il faut que j'ouvre l'autre qui est moins facile. Pour des prunes, je ne vois rien de suspect. Je re-regarde les photos, les explications, de plus prêt, dans tous les sens... ils n'ont rien ces circuits imprimés, pas l'ombre d'une soudure défectueuse.

Allez hop, on remonte tout et on casse un verre au passage.

Tiens, je pense à un truc, tant que j'y suis, cela fait longtemps que je ne lui ai pas fait une petite maintenance. Allez, nettoyage à fond des filtres. Beurk, oui, cela faisait longtemps.

Ah mais si, il y a un autre truc : Calgon. Non, je ne met rien mais une résistance, cela peut s'entartrer non ? Et cela correspondrait à mes symptômes non ? Allez hop, trois sachets de détartrant pour cafetière dans le bac de lessive et je lance un cycle... qui ne démarre pas. J'AI TOUT CASSER ? Au secours ;-(

Bon, il ne reste plus qu'à réouvrir : Effectivement, l'une des cartes est mal enfoncée. Je remonte. Le cycle démarre. Je surveille. Il chauffe l'eau cet imbécile :pompom:

J'attends d'arriver au séchage, je coupe la machine. Je jette un oeil à droite à gauche... Mince, je ne peux plus utiliser le démarrage différé sur 3/6/9 heures. Bon, j'ai un lave-vaisselle qui chauffe, dont je n'ai pas encore vérifié s'il séchait vraiment bien mais qui va légèrement m'enquiquiner sans cette fonction pour fonctionner sur les heures creuses.

Dilemme : Je réouvre au risque de faire des bêtises ou je jongle dans mes tournées (les lancer quand je suis présent et non plus quand je bosse) ? Je décide d'aller me coucher !

Ce matin, après réveil et petit déjeuner. Cela me reprends, je décide de réouvrir l'autre saligot là, une troisième fois (jamais 2 sans 3). Je regarde à nouveau les cartes et celle qui était déjà mal enfoncée hier est encore mal mise juste sur un côté, du côté du bouton qui n'enclenche plus le départ différé :banane:

Je remonte le tout. Je lance une vrai tournée, avec de la vaisselle crade et grasse. Je surveille, l'eau chauffe, c'est bon signe. J'attends la fin du cycle, j'ouvre la porte, je prend une bouffée de vapeur dans la tronche (et j'en suis content), je vérifie ma vaisselle : elle est propre ET sèche :hysterique:

Voilà, à la prochaine panne, je serais un peu moins gauche sur mon lave-vaisselle :rolleyes: