Ok, c'est bien de passer à mi-temps mais en vrai, avec des chiffres, cela donne quoi ?

Allergiques au fric et jaloux de nature, n'allez pas plus loin.

Après un an et 4 mois, voici mon bilan :

A plein temps, je gagnais environ 2200€ net mensuel. Aujourd'hui, je suis donc aux environs de 1100€ net mensuel en ne travaillant plus qu'à 50%.

Pourquoi environ ? Cela dépends du nombre de nuits que je travaille dans le mois (indemnité supprimée pendant mes vacances) et du nombre de dimanche et jours fériés réellement travaillés (ajout d'une prime).

MAIS :

  • Je remboursais 850€ d'emprunt immobilier, je n'ai plus de dette : +850€
  • Mon impôt sur le revenu était de 266€ par mois, il est passé à 182€ et devrait tomber vers 60 : +206€
  • J'ai fait énormément de tri au niveau de mes banques et grosso-modo (un billet plus explicatif peut-être à venir), je passe de plus de 8€ par mois à 0,85€ par trimestre : +8€
  • J'avais un abonnement illimité de DVD chez Glowria pour 30€ par mois, que j'ai changé en celui de 15€ par mois et que j'ai fini par résilier : +30€
  • Fortes économies d'eau, baisse seulement légère sur la facture (il y a beaucoup de taxes incompressibles), je passe de 40€ à 30€ : +10€
  • Fortes économies d'électricité, je passe de 154€ à probablement 100€/110€ : +44€
  • Réarrangement de mes abonnements téléphones/ADSL (peut-être un billet plus complet à venir) et je passe de ADSL Free (30€), SFR iPhone (30€), Clef 3G SFR (37€) soit un total de 97€ vers ADSL OVH (24€), Leclerc Télécom (1,50€), Domino Orange Datas (32€) soit 57,50€ : +39,5€

Conclusion : Économies de 1187,50 € pour une perte de salaire de 1100 € - Le bilan est positif, je travaille deux fois moins, j'ai fait beaucoup de tri, je gagne au final globalement plus.

Je n'ai par contre pas tenu compte du plafonnement de ma taxe d'habitation qui devrait avoir lieu cette année puisque je ne sais pas de combien elle sera, je vais probablement virer ma TV que je n'ai pas utilisé depuis des années pour ne plus payer la redevance et je ne sais pas encore de combien ma mutuelle santé va être augmentée ni comment va évoluer ma multirisque habitation.

Êtes-vous convaincu ?