Livre "Populisme - Le fantasme des élites"

Alors que le terme de "populiste" semble bien établi dans le vocabulaire des commentateurs politiques, on ne peut qu'être surpris par l'absence de points communs entre les partis ou personnalités qui en sont accusés.

Comment pourrait-il en être autrement ?

Il sert à décrire tout autant des mouvements progressistes, depuis la fin du XIXe siècle, que l'extrême droite européenne.

Ne faut-il pas alors voir dans cette confusion la raison d'être d'un concept qui masque avant tout une défiance face au peuple et à la démocratie ?

Il faut entreprendre l'histoire de ce dénigrement pour comprendre la morgue de ceux qui l'utilisent à tort et à travers.

Le peuple a toujours fait peur, le libéralisme produit les mécanismes pour le bâillonner.

Fantasme des oligarques, le populisme exprime leur haine du peuple.

Par Benoît Schneckenburger, 5€ sur Amazon, une centaine de page.

L'avantage de cette collection (clairement à gauche), c'est que ces petits livres sont pas chers, se lisent facilement, sont clairs et argumentés !

INFORMEZ VOUS