Exposé : Un très vieux PC familial sous Windows XP, les enfants vont n'importe où chopper n'importe quoi.

J'ai beau donner des conseils et appliquer quelques règles de sécurités, faire des maintenances et nettoyages régulièrement, il fut un jour où on m'a dit que cela n'était plus possible, chaque action mettait un temps infini avant de s'exécuter !

Bon, autant le dire tout de suite, quand on constate que la bête est remplie de virus, spywares et autres joyeusetés, ben moi, je formate (surtout que je ne suis pas payé hein... c'est gratos).

Problème : Le PC était livré sans aucun CD de restauration mais uniquement avec une partition cachée, plus de garantie, aucune possibilité de restaurer cette partition.

Direction le site du constructeur pour tenter de trouver de l'aide sur les forums etc...

Saloperie, ce n'est pas possible non plus d'obtenir une image, rien, pfff !

Ce n'est pas grave, je vais lui réinstaller Windows XP d'une autre façon :rolleyes:

Et on continue dans les emmerdes, le disque dur est Serial ATA, Windows XP n'est pas capable de redémarrer dessus sans les pilotes tiers que je ne possède pas.

Pas de clef USB, pas de CD vierge et pas de lecteur de disquette non plus :(

FAIS CHIER.

Je tente de l'amener vers Linux, un live CD d'Ubuntu, regarde tout marche bien : Non, le fiston veux rester sous Windows pour jouer à je ne sais pas quoi...

Je trouve une solution intermédiaire : Je lui prête un petit disque dur IDE sur lequel j'installe Windows XP et son disque Serial ATA servira pour les données.

C'était il y a déjà au moins deux ans.

Ensuite le fiston a eut son propre PC, un portable qu'on a été choisir ensemble.

Le PC familial ne sert plus qu'à la "maman", pour relever des mails, surfer sur le Web, utiliser un traitement de texte une à deux fois par an.

Mais le PC se dégrade, il met maintenant un temps fou à démarrer, gèle, bug, s'éteint tout seul sans prévenir.

Il y a quelques mois, je passe le voir et rapidement constate que la température du microprocesseur est critique et qu'une vieille version de Memtest est remplie d'erreur. Je pose mon diagnostic, en le disant incertain car superficiel : Le PC est à l'agonie, il a plus de 8 ans, il va peut-être falloir penser à le changer là...

Pas d'argent pour cela.

La semaine dernière, j'ai tenté l'impossible, le miracle a eut lieu :evil:

Alors, c'est un vieux Pentium 4 Northwood avec je ne sais pas quoi en RAM. Deux barrettes de 512Mo. C'est de la DDR (de 1ère génération). J'en enlève une et teste l'autre avec une version récente de Memtest : Aucun soucis.

Je remplace la barrette de RAM qui fonctionne par sa petite soeur : BIP, BIP, BIP... La barrette est NAZE.

La bonne nouvelle, c'est donc qu'on a encore 512 Mo nickel chrome.

Et que le microprocesseur est retombé à des températures plus acceptables. Ok, dans les valeurs hautes mais bon, cela tiendra ce que cela tiendra hein...

Les Linux Mint 12 KDE & Gnome en version 32 bits que j'ai avec moi ne sont pas envisageables à mon avis avec seulement 512Mo, je tente donc le live CD de Linux Mint 12 LXDE qui est censé fonctionner avec minimum 256Mo.

Gèle en cours de route, impossible à voir, crotte alors.

Tant pis, je pars vers le live d'Ubuntu 11.10, c'est ok, le clavier est reconnu comme un QWERTY mais fonctionne, pas la carte son, la souris en PS2 n'est pas reconnue, je la remplace par une souris USB, aucun problème d'écran.

La Freebox V4 branchée en USB est reconnue tout de suite, la connexion Internet fonctionne sans paramétrage (contrairement au bordel qu'il faut faire sous Windows avec l'USB).

C'est très lent mais c'est normal, puisque c'est un live CD. Je lui montre deux / trois trucs, c'est OK ? Oui ?

C'est parti mon kiki.

Je sauvegarde les trucs importants sous Windows sur le petit disque dur IDE, je passe son mail de POP en IMAP, je bascule les mails envoyés et reçus d'Outlook Express vers le serveur IMAP. Je désinstalle le disque dur IDE et ne laisse que le Serial ATA, j'installe Ubuntu.

Allez hop, on prend un thé et de la brioche quand même hein...

Récupération / Installation de sa messagerie sous Thunderbird.

Un petit réglage et la carte son est reconnue.

Le clavier est reconnu maintenant comme un AZERTY (c'est quand même plus facile à utiliser).

L'imprimante toute neuve n'est pas reconnue mais je n'ai pas le temps de m'occuper de cela (et puis elle fonctionne sur le PC du fiston, il n'y a donc pas urgence).

Le petit disque dur IDE avec Windows XP est rangé dans un coin en attendant de vérifier que le passage sous Linux se passe bien.

Mise à jour des paquets lancée. Je ne verrais pas la fin pour vérifier que tout se passe bien.

Retour à la maison.

Par téléphone, je lui conseille de tenter de rebrancher l'imprimante et la souris PS2 qui ne fonctionnaient pas après que le système soit mis à jour complètement, sinon je verrais cela la prochaine fois.

C'est reparti pour un tour.

Elle va continuer un peu avec son antiquité.

Encore un victoire de canard :hysterique:

C'était la semaine dernière.

Pas de nouvelle, bonnes nouvelles, non ?