(La galerie des fractales dont je fais référence dans la conversation twitter)

  • Fractales pour tous - Science & Vie Micro n°9 - Mai 1984

Dans notre concours "Ne cachez plus vos talents", Jean-Paul Delahaye allie ceux de l'informaticien et du dessinateur, avec ce programme qui permet de dessiner toute une famille de courbes particulièrement élégantes.

Scan 01 Scan 02
  • Les attracteurs étranges - Science & Vie Micro n°23 - Décembre 1985

Une cave, des chats, des souris. Les souris mangent des déchets. Les chats mangent les souris. Une situation simple et banale, apparemment. Pourtant, derrière cette situation se cachent des objets mathématiques très complexes au comportement fascinant : les attracteurs étranges. Frédéric Neuville explique comment les découvrir les plus simplement du monde avec n'importe quel micro, voire avec une calculatrice programmable.

Scan 03 Scan 04 Scan 05 Scan 06 Scan 07
  • Les courbes de Julia - Science & Vie Micro n°27 - Avril 1986

Les attracteurs étranges du mois de décembre ayant suscité un vif intérêt parmi nos lecteurs, nous récidivons avec un sujet très proches, les courbes de Julia. Les attracteurs étranges sont des fractales particulières et les courbes de Julia ont un rapport direct avec ces attracteurs. Un programme d'à peine une dizaine de ligne de Basic suffit pour créer une infinité de ces courbes fractales superbes et d'une très grandes diversité, étudiées au début du siècle par le mathématicien français Gaston Julia. Nous découvrirons en plus le lien étroit que ces objets étranges ont avec l'ensemble de Mendelbrot, un autre "monstre mathématique" fascinant.

Scan 08 Scan 09 Scan 10 Scan 11
  • Ensembles de Julia - Science & Vie Micro n° 30 - Juillet/Aout 1986

Dans notre numéro d'avril dernier, nous vous proposions de découvrir les courbes de Julia, de merveilleux dessins de formes très variées obtenues en quelques lignes de Basic. Plusieurs d'entre vous nous ont écrit à ce sujet, nous montrant les courbes obtenues, ou proposant des améliorations au programme publié. En particulier, M. Hubert de Cazenove de Neuilly-sur-Seine, apporte une modification très intéressante de l'algorithme qui, d'une part accélère le calcul, et d'autre part ouvre de nouveaux horizons dans l'exploration de ces objets mathématiques.

Scan 12 Scan 13 Scan 14 Scan 15 Scan 16
  • L'expérimentation numérique par ordinateur (par Jean-François Colonna et Marie Farge) - La Recherche n° 187 - Avril 1987

Observer la formation d'une galaxie ou les intéractions moléculaires, prévoir les changements climatiques ou tester les performances d'un avion ou d'une voiture avant des les construires... Ces "expériences" et bien d'autres sont aujourd'hui possibles grâce à l'ordinateur. En effet, au moyen de méthode purement numériques, le chercheur peut étudier des phénomènes physiques ou purement abstraits, puis transcrire ces résultats sous forme d'images. L'expérimentation numérique - l'association d'une résolution numérique et d'une visualisation - apporte ainsi une aide précieuse au raisonnement et à la formulation de nouvelles théories. Née en 1945 avec les premiers ordinateurs, elle prend aujourd'hui son essor grâce aux super-calculateurs et aux terminaux graphiques de plus en plus élaborés.

Scan 17 Scan 18 Scan 19 Scan 20 Scan 21 Scan 22 Scan 23 Scan 24 Scan 25 Scan 26 Scan 27 Scan 28 Scan 29 Scan 30
  • Les agrégats (par Rémi Jullien, Robert Botet et Max Kolb) - La Recherche n°171 - Novembre 1985

Les agrégats sont partout présent autour de nous. Mais ils sont discrets, car petits, avec des dimensions caractéristiques de quelques millimètres seulement. Bien que les agrégats de colloïdes et d'aérosols soient connus depuis plus d'un siècle, leur structure est longtemps restée une énigme. Ce qui est frappant, quand on les observe au microscope électronique, c'est leur aspect bien souvent non compact, filamenteux et ténu. Pour les décrire, chimistes et physiciens utilisent aujourd'hui la notion de "fractale", le fameux concept mathématique introduit par B. Mandelbrot. Et récemment deux modèles théoriques de conception très simple ont permis de comprendre comment se construisent les agrégats. Rémi Jullien, Robert Botet et Max Kolb, au laboratoire de physique des solides d'Orsay, ont activement contribué à cette avancés théorique. Ils nous dévoilent ici les propriétés remarquables de ces fascinants objets microscopiques.

Scan 31 Scan 32 Scan 33 Scan 34 Scan 35 Scan 36 Scan 37 Scan 38 Scan 39 Scan 40
  • Partie de pêche (A. Dewdnay) - Pour la science n° 143 - Septembre 1989

Le menu du jour : biomorphes sur pavages de Truchet, accompagnés de popcorn multicolores et d'escargots.

Scan 41 Scan 42 Scan 43 Scan 44

Toutes les miniatures sont cliquables, ce sont des scans des articles qui m'ont fait découvrir les fractales pendant que j'étais au lycée.

Oui, je garde des coupures de presse d'il y a 30 ans !

Pour ceux qui sont intéressés, je vous ai regroupé la totalité sous forme d'une archive zip téléchargeable.

Nous sommes passé d'une période où il fallait une nuit pour obtenir une courbe en noir et blanc et un super-calculateur pour avoir de la 3D à des micro-ordinateurs qui nous sortent des merveilles en quelques instants...

C'est ici que la nature et les nombres imaginaires se croisent.