Un loup blessé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 17 avril 2008

Non, je ne suis pas mort, je suis juste occupé...

entre autre par un négrier :evil: mais comme je l'aime bien et que je vous prépare autre chose...

Dans un premier temps, attendez que la page soit entièrement chargée, hein... (sinon, l'effet voulu ne va pas fonctionner. Et l'effet n'est pas visible en lecture par les flux RSS / Atom non plus, uniquement sur le blog !)

pour vous faire patienter, et vous faire sourire aussi, je vous propose de cliquer sur un lien démontrant qu'il n'y a pas que les chiens qui sont cons, les chats sont pas mal non plus :hysterique:

et perso, j'aime autant les chiens que les chats :ange:

dimanche 5 août 2007

L'hypoplasie cérébelleuse de Charley

C'est un copié/collé partiel d'un billet de Daria, pour que ce blog ne reste pas sans chat !

Charley qui a une maladie qui fait qu’il a quelques problèmes moteurs mais il ne souffre pas, n’a pas besoin de soins particuliers…il peut vivre comme ça !

Vidéo de Charley, un chat avec une hypoplasie cérébelleuse (en flash)

mercredi 20 juillet 2005

Différences entre chien et chat II


(Merci à fr.rec.humour)

Si tu veux quelqu'un qui ferait n'importe quoi pour te plaire, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui t'apporte le journal sans le mettre en vrac d'abord, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui paraisse idiot de bonheur rien qu'à te voir, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui mange tout ce que tu lui donnes sans faire de réflexion, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un toujours près à sortir, à n'importe quelle heure et où que tu veuilles, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui effraie les voleurs, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui puisse s'asseoir à côté de toi pour regarder un film romantique, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui se contente de venir dans ton lit pour te réchauffer les pieds et que tu puisses jeter s'il ronfle, achète un chien.

Si tu veux quelqu'un qui fasse comme si toutes tes paroles valaient la peine d'être écoutées, et t'aime inconditionnellement, achète un chien.

Mais, si au contraire, tu veux quelqu'un qui ne vienne jamais quand tu l'appelles, t'ignore totalement quand tu rentres, laisse des poils un peu partout, te marche dessus, vadrouille toute la nuit, rentre à la maison seulement pour manger et dormir, et agit comme si tu n'existais que pour le servir...

alors... achète un chat !

vendredi 13 mai 2005

Un peu d'humour...


Rien de bien nouveau.
C'est juste pour ceux qui ne connaissent pas ;

Une que je trouve excellente :

Une petite unité de temps : La milliseconde.
Une petite unité de longueur : Le millimètre.
Une petite unité d'intelligence : Le militaire.

Voici un lien, un petit jeu ;

C'est une énigme, il faut retrouver ce qui ne va pas dans la photo, ce qui est insolite.
Indice : Je vous conseille d'augmenter un peu le son de vos enceintes.
C'est ici que cela se passe :

Watswrong (plugin flash nécessaire)

ou je peux vous le proposer directement dans un pop-up : What's wrong



Sinon, j'aime bien ce petit site qui permet de retrouver des photos anciennes.
Très pratique, lorsqu'on a quitté sa famille et/ou que l'on a tout brulé...





Une petite série en photos ?

Voici un petit message du chat :

Cher chien,

Je suis désolé que tu sois à la fourrière à cause de la lampe que tu n'as pas brisée, du poisson disparu que tu n'as pas mangé et du plancher mouillé que tu n'as pas mouillé...
La maison est très calme maintenant, je t'envois une photo de moi pour que tu te souviennes de moi.

Ton ami
Le chat.

Photo Chat désolé




Désolé, ce n'est pas de ma faute :(

Photo Trouble de la vue / sexe




Une spéciale dédicace à mon mec :


Photo Ta vu on poids




Et pour finir, une autre énigme insoluble, Ou est l'oiseau ? :


Photo Ou est l'oiseau

mardi 26 avril 2005

Différences entre chien et chat


J'ai lu une bonne blague sur le blog de Coeurdelouve.

Je la reproduit ici :


Extrait du journal intime d'un chien :

Jour n° 180

08h00 : Chouette, de la pâtée pour chien ! Ce que je préfère !
09h30 : Chouette, une sortie en voiture ! Ce que je préfère !
09h40 : Chouette, une promenade ! Ce que je préfère !
10h30 : Chouette, une sortie en voiture ! Ce que je préfère !
11h30 : Chouette, de la pâtée pour chien ! Ce que je préfère !
12h00 : Chouette, les enfants ! Ce que je préfère !
13h00 : Chouette, la cour ! Ce que je préfère !
16h00 : Chouette, les enfants ! Ce que je préfère !
17h00 : Chouette, de la pâtée pour chien ! Ce que je préfère !
17h30 : Chouette, papa et maman ! Ce que je préfère !

* effectuer un copier-coller pour les jours 181, 182, 183 etc.


Extraits du journal intime d'un chat :

Jour n° 152 :
Mes ravisseurs continuent à me provoquer avec de bizarres petits objets pendouillant au bout d'une ficelle. Ils se gavent de viande fraîche au dîner pendant qu'ils me forcent à manger des céréales déshydratées. La seule chose qui m'aide à tenir le coup est l'espoir d'une évasion, et la maigre satisfaction que je retire de détruire un meuble de temps à autres. Demain, je mangerai peut-être une autre plante d'appartement.

Jour n° 161 :
Aujourd'hui, ma tentative d'assassiner mes ravisseurs en me glissant dans leurs pieds pendant qu'ils marchaient a presque réussi. Il faudra que j'essaie encore depuis le haut des escaliers. Dans une tentative d'induire dégoût et répulsion chez ces vils oppresseurs, je me suis encore forcé à vomir sur leur fauteuil préféré. Il faudra que je recommence sur leur lit.

Jour n° 165 :
J'ai décapité une souris et leur ai apporté le corps, dans une tentative de leur faire comprendre de quoi je suis capable, et pour frapper leurs coeurs de terreur. Mais ils se sont juste extasiés et se sont répandus en paroles onctueuses et condescendantes, me disant à quel point j'étais un bon petit chat. Hmmm... Ca ne fonctionne pas conformément au plan.

Jour n° 168 :
J'ai enfin réalisé jusqu'à quel point allait leur sadisme. Sans aucune raison, j'ai été choisi pour le supplice de l'eau. Cette fois, de plus, il comprenait une substance chimique mousseuse et piquante nommée "shampooing". Quel cerveau malade a bien pu inventer un tel liquide ? Ma seule consolation est le morceau de pouce que je tiens encore entre mes dents.

Jour n° 171 :
Aujourd'hui s'est tenu une sorte de réunion de malfaiteurs. J'ai été placé à l'isolement pendant l'événement. Cependant, j'ai pu entendre le bruit et humer l'odeur nauséabonde de ces tubes de verres qu'ils appellent "bière". Plus important, j'ai réussi à obtenir l'information que la raison de ma réclusion était MON pouvoir "allergisant". Il va falloir que j'apprenne de quoi il s'agit pour que je puisse l'utiliser à mon avantage.

Jour n° 174 :
Je suis persuadé que les autres prisonniers sont des comédiens ou peut-être même des mouchards. Le chien est relâché tous les jours et semble plus qu'heureux de revenir. C'est visiblement un attardé mental. D'un autre côté, l'oiseau doit être un informateur puisqu'il leur parle constamment. Je suis certain qu'il leur rapporte mes moindres mouvements. Tant qu'il restera dans cette pièce de métal, sa sécurité est assurée. Mais je peux attendre. Ce n'est qu'une question de temps.

jeudi 23 décembre 2004

Un chat

Matthieu a posté sur son fotolog la photo d'un chat.

Il est un peu petit mais, même si on ne le voit pas très bien, son "expression" est géniale.