Un loup blessé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 2 mai 2012

Ces 600 milliards qui manquent à la France : Enquête au coeur de l'évasion fiscale

Livres "Ces 600 milliards qui manquent à la France : Enquête au coeur de l'évasion fiscale"

600 milliards d’euros : c’est la somme astronomique qui se cache depuis des décennies dans les paradis fiscaux, soit près de 10% du patrimoine des Français.

Comment cette évasion fiscale massive a-t-elle été rendue possible ?

Et pourquoi l’évasion de ce patrimoine fait-elle l’objet d’une telle omerta judiciaire, alors que les institutions de contrôle, la police, la justice, la douane, les services de renseignements, etc. en possèdent l’essentiel des preuves ?

Quand on connaît la situation des comptes publics de la France, la question mérite d’être posée…

Exploitant une somme impressionnante de données ultraconfidentielles, l’auteur de ce livre met pour la première fois au jour l’étendue, les circuits, les mécanismes secrets de cette gigantesque fraude fiscale.

Il montre quelles techniques sophistiquées - et parfaitement illégales - utilise une grande banque étrangère pour opérer sur le territoire français, pour approcher les fortunes privées, celles du showbiz, du sport et des affaires.

S’appuyant sur des témoignages exceptionnels, il révèle comment s’organise l’impunité de tous ceux qui participent à ce système qui soustrait à la France une part colossale de sa richesse nationale.

Où l’on croise alors d’autres réseaux et circuits de financement, politiques cette fois…

Billet sur Mediapart.

15 euros sur Amazon (je l'ai trouvé dans mon Carrouf en faisant mes courses)

Ce sont ces pauvres riches là qui risquent de s'enfuir à l'étranger ? Ils sont déjà partis ! Enfin, pas tout à fait, leurs fortunes oui, eux, physiquement, restent en France pour profiter des commodités pour lesquels ils ne paient pourtant pas leur quote-part !

INFORMEZ VOUS

jeudi 26 avril 2012

Pour éviter le Krach ultime

Pierre Larrouturou a écrit un livre, paru en mai 2011 : Pour éviter le Krach ultime

Je ne l'ai pas acheté, je n'ai plus de sous. A défaut, je viens de recevoir C'est plus grave que ce qu'on vous dit...mais on peut s'en sortir qui ne coute lui qu'environ 3 euros.

Le but de ce livre est simple: provoquer un sursaut !

Dire la gravité de la crise et sortir du flou, sortir de la confusion : montrer qu'une autre politique est possible.

Mettre en débat 15 mesures d'urgence que le nouveau président doit mettre en oeuvre dès les premières semaines.

(mais aucun ne le fera, malheureusement)

Et si vous avez juste un peu de temps (enfin, 2 heures quand même), voici une conférence (datant du 23/11/2011) :

Cet homme est beaucoup trop près de Michel Rocard à mon gout. A vous de vous en faire vous même une idée.

Vous pouvez aussi rejoindre (ou simplement aller voir) le mouvement Roosevelt 2012.

INFORMEZ VOUS

jeudi 12 avril 2012

Populisme - Le fantasme des élites

Livre "Populisme - Le fantasme des élites"

Alors que le terme de "populiste" semble bien établi dans le vocabulaire des commentateurs politiques, on ne peut qu'être surpris par l'absence de points communs entre les partis ou personnalités qui en sont accusés.

Comment pourrait-il en être autrement ?

Il sert à décrire tout autant des mouvements progressistes, depuis la fin du XIXe siècle, que l'extrême droite européenne.

Ne faut-il pas alors voir dans cette confusion la raison d'être d'un concept qui masque avant tout une défiance face au peuple et à la démocratie ?

Il faut entreprendre l'histoire de ce dénigrement pour comprendre la morgue de ceux qui l'utilisent à tort et à travers.

Le peuple a toujours fait peur, le libéralisme produit les mécanismes pour le bâillonner.

Fantasme des oligarques, le populisme exprime leur haine du peuple.

Par Benoît Schneckenburger, 5€ sur Amazon, une centaine de page.

L'avantage de cette collection (clairement à gauche), c'est que ces petits livres sont pas chers, se lisent facilement, sont clairs et argumentés !

INFORMEZ VOUS

mardi 10 avril 2012

Rose Mafia - Tout n'est pas rose au PS, loin de là...

Livre "Rose Mafia"

Blanchiment d'argent, appels d'offres truqués, clientélisme : pour la première fois, un socialiste raconte l'inavouable.

"J'ai toujours cru en mon parti, le PS. J'ai menti pour le protéger. J'ai subi l'enfermement, l'emprisonnement pour sauver un système. J'ai payé pour d'autres. Et un jour, j'ai dit : ça suffit !"

Ancien maire d'Hénin-Beaumont dans le Nord-Pas-de-Calais, Gérard DALONGEVILLE a été poursuivi en 2009 pour détournement de fonds publics et placé en détention en maison d'arrêt pendant huit mois.

Sorti de prison, cet homme meurtri a décidé de parler - pour la première fois ! - et de tout raconter sur les commissions versées au parti par des entreprises du nord de la France pour obtenir des marchés publics, sur des comptes au Luxembourg, sur l'enrichissement personnel de plusieurs responsables politiques, le clientélisme, le népotisme...

Gérard DALONGEVILLE lève le voile sur les moeurs troubles des responsables socialistes dans le Pas-de-Calais, ne laisse rien dans l'ombre, décrit dans les moindres détails les petites combines et les grandes machinations, donne des noms, des dates, des lieux, des sommes.

Le résultat est effarant et ne manque pas de soulever des questions sur les pratiques des élus de ce pays !

Rose Mafia raconte une histoire hors du commun.

Ce livre va peut-être déplaire, sûrement choquer.

Il est la confession d'un homme qui tente aujourd'hui de se reconstruire et qui a placé sa confiance dans le travail de la justice.

Vous avez déjà oublié l'affaire URBA ?

L'affaire de la MNEF aussi ?

C'est trop loin pour vous ?

Et l'affaire du sang contaminé alors, "responsable mais pas coupable" et comment les politiques ont été relaxés par la "Cour de justice de la République" (12 parlementaires et seulement 3 magistrats, comme si les parlementaires allaient condamner leurs copains, quel dénis de démocratie), aucun souvenir non plus ?

Et ce qui s'est passé récemment du côté de Marseille alors, ce n'est pas clair ?

Et l'affaire du Carlton qui est actuellement en cours, avec celui qui aurait dû être le meilleur candidat du PS pour gagner la présidentielle, il n'y avait personne non plus d'au courant au PS ?

Mais quelle foutage de gueule !!!

"Rose Mafia" sur Autant en emporte le vent

Hollande mis en cause par un ex-élu sur un dossier de corruption

Pourquoi aucun "journaliste" ne pose directement la question à François HOLLANDE ?

Vous n'avez toujours pas compris ce que c'était que des chiens de garde ?

INFORMEZ VOUS

mercredi 4 avril 2012

Le Medef l'a imaginé, Sarkozy l'a fait

Livre "Le MEDEF l'a imaginé, Sarkozy l'a fait" "10 ans de casse du code du travail" par Martine BILLARD

Contrairement à Clémentine AUTIN que je découvre depuis peu, Martine BILLARD, je la connais depuis plus longtemps !

Je crois que cela date de l'époque où elle était chez les "Verts". Et oui, elle a bien fait de quitter ce parti qui comme le PS n'est plus à gauche.

J'ai toujours apprécié les batailles de Martine à l'Assemblée Nationale, aussi bien la défense de la sécurité sociale que son opposition aux lois LOPPSI et HADOPI, sa défense du mariage homosexuel, j'en passe et des meilleures.

Merci Martine d'être co-présidente du Parti de Gauche et d'être auprès de Jean-Luc Mélenchon et tous les autres du Front de Gauche, dans ce combat pour un rassemblement de la gauche, écologique et humaine.

En mars 2004, le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) publie ses "44 propositions pour moderniser le code du travail", inspirées notamment par le rapport Virville rédigé par l'ancien secrétaire général du groupe Renault.

Plus qu'un simple document d'orientation, il s'agit d'un véritable petit manuel à l'usage de celui qui souhaiterait détruire le Code du travail.

A n'en pas douter, Nicolas Sarkozy a eu ce manuel entre les mains, en a fait une lecture attentive, et s'est appliqué tout au long de son quinquennat à mettre en oeuvre les propositions du MEDEF.

Ce livre a donc pour ambition de montrer comment Nicolas Sarkozy et les différents gouvernements UMP se sont faits les VRP du MEDEF.

Afin de dresser le bilan des gouvernements de droite, et de mener la bataille politique qui s'impose, Martine Billard décrypte les différentes lois qui, une à une, ont détricoté le droit du travail français depuis 10 ans.

5 € sur Amazon pour une centaine de pages.

INFORMEZ VOUS

lundi 2 avril 2012

Le retour du peuple

Livre "Le retour du peuple - De la classe populaire au précariat"

De la classe ouvrière au précariat - Par Clémentine AUTAIN

C'est le livre que je vous présente aujourd'hui !

Pour la petite histoire, c'est de la faute à Orpheus si j'ai acheté ce livre parce qu'il m'a dit en DM sur Twitter qu'il appréciait Clémentine, la personne alors qu'il n'est vraiment pas pour Jean-Luc Mélenchon :evil:

(C'est bon, Orpheus ? Je ne trahis pas ta pensée ?)

J'étais immédiatement sur sa page Wikipedia, j'ai pesté parce que j'ai trouvé qu'elle avait tout pour me plaire.

Ensuite, par hasard, je suis tombé sur son livre en faisant mes courses alimentaires à Carrouf mais surtout, j'ai reconnu son visage sur le bandeau de la couverture (et s'il ne m'avait pas parlé d'elle via Twitter, je n'aurais même pas fait attention à ce livre).

On redécouvre la lune.

Tout le monde, à l'approche de la présidentielle, se tourne vers les catégories populaires dont le suffrage est recherché.

Il y a pourtant plus de vingt ans qu'elles ont décroché, qu'elles ne sont plus portées à gauche par une espérance et qu'une part significative d'entre elle se réfugie maintenant dans l'abstention ou le vote FN.

Qu'avons nous fait en vingt ans ?

"Le peuple" avait disparu de notre vocabulaire.

Même à gauche, la référence ne faisait plus recette et le mot paraissait démagogique ou ringard.

Le peuple morcelé, atomisé, avait quitté l'imaginaire collectif.

En des temps marqués par l'atonie des idéaux et la baisse de la conflictualité politique, on lui préférait "l'opinion", "les gens", "l'électorat".

Et voilà que le peuple fait son retour.

Dans le débat public, dans les discours politiques, la référence n'est plus boudée.

A la bonne heure...

12 € sur Amazon pour une centaine de pages.

Merci Clémentine pour tes combats, bravo pour ton parcourt, merci d'avoir rejoint le Front de Gauche.

Dans l'interview de Jean-Luc Mélenchon par Mediapart, j'ai remarqué sa présence sur le plateau.

Puis j'ai découvert qu'elle était son porte parole.

J'en vois déjà qui vont sourire et se moquer.

Non, je ne suis pas fan de Jean-Luc Mélenchon, l'homme.

C'est du Front de Gauche dont je suis fan, de ce rassemblement derrière un programme commun, de la vraie gauche.

Je connais plus ou moins certaines personnes du Front de Gauche mais pas tout le monde.

Et je n'ai pas de télévision, ce qui m'empêche d'être manipulé par cette boite à conneries.

Alors, je découvre le blog de Clémentine AUTIN et j'en profite pour inclure ici une petite interview ("Le vote utile me casse les urnes" sur Europe1) :

mais il y a une chose que ni elle ni Jean-Luc Mélenchon ne semblent avoir compris : de très nombreux électeurs du Front de Gauche ne pourront plus jamais voter pour le PS qui n'a plus de socialiste que le nom, même s'il y a un arrangement avec le PS, même s'ils appellent à voter PS pour battre le FN ou Sarkozy, plus JAMAIS. Le PS n'est plus un parti de gauche. L'abstention et le vote FN, c'est uniquement à cause du PS, c'est eux les responsables, c'est à cause d'eux qu'on s'est payé Sarkozy. Il faut mettre l'UMP et le PS dehors, les virer du paysage politique. Le FN, quand on se bat contre lui comme le fait le Front de Gauche, il est ridicule, ne fait plus peur.

J'ai honte d'avoir voté si souvent pour le PS, j'ai honte d'avoir voté pour EELV, j'ai honte d'avoir voté Chirac contre le FN. Plus jamais.

A chaque élection, oui ceci celà, le FN, c'est incroyable, mon dieu et patati et patata, la montée de la xénophobie, de la contestation... qu'est-ce qu'ils ont fait ? Rien ! Sarkozy et le FN, il n'y a pratiquement pas de différence. Et le PS le diabolise, tente le vote utile, fait peur contre un retour du FN au second tour. Il n'en sera rien, les abstentionnistes autour de moi se sentent enfin compris par le Front de Gauche. Le vote "contestataire" du FN, ceux qui sont juste contre le système représenté par l'alternance UMP / PS, ceux là aussi sont en train de rejoindre le Front de Gauche.

Dans le programme du Front de Gauche, en dehors de tout ce que je peux adhérer, la chose la plus importante, s'il y a une seule chose pour laquelle il faut se battre (et que le PS ne voudra jamais), c'est de ré-écrire une constitution, une nouvelle, pour séparer proprement les pouvoirs : législatif, exécutif, judiciaire, médias, fric.

Pour que plus jamais les partis politiques ne soient financés par les entreprises du CAC40, que les chiens de garde à la TV/dans la presse nous abreuvent de conneries, que ce système pourri disparaisse.

La collusion entre les pouvoirs a assez duré.

Il faut que le peuple reprenne le pouvoir, dehors l'oligarchie, la démocratie c'est le pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple.

Actuellement nous avons le fric qui fait élire soit l'UMP soit le PS, qui votent des lois pour entretenir le système et se remercier entre eux (par des postes, par des lois contre le peuple / pour les multinationales), en se servant de pseudo vote "utile", en utilisant le FN (pour attirer des voix pour l'un ou le diaboliser pour l'autre et faire peur).

Il n'y a pas d'alternative ? Si !

Arrêtez d'avoir peur.

Faites peur au PS et à l'UMP, faites peur à tous ceux qui se sont gavé sur notre dos, qui nous emmènent droit vers le même sort que la Grèce, votez Front de Gauche, pour sortir de la crise, pour sortir de l'ultralibéralisme de l'Europe, faire une Europe des peuples et non pas du fric...

Cette europe ultralibérale nous conduit tout droit vers la guerre / une insurrection dont elle était censée nous protéger. Cette europe tente de nous enchainer par des lois liberticides et inhumaines, celle du fric, des multinationales.

Oh puis tant que j'y suis, je vous en mets une autre de Clémentine, excellente :

Clémentine Autain : "Les coups bas en politique, c'est tout le temps"

(Désolé pour la pub en début de vidéo, je ne vois pas de moyen de supprimer cette pub !)

Orpheus, je te hais, tu devrais avoir honte pour mon porte-monnaie, c'est de ta faute ;-)

INFORMEZ VOUS

dimanche 1 avril 2012

L'histoire secrète de l'empire américain

Livre "L'histoire secrète de l'empire américain

Assassins financiers, chacals et la vérité sur la corruption à l'échelle globale.

Dans cette suite à Confessions d'un assassin financier, John PERKINS explore cette fois dans le détail les dessous de la crise géopolitique actuelle et offre des solutions audacieuses à nos problèmes les plus urgents.

Puisant à même ses propres expériences et s'inspirant d'entrevues avec d'autres assassins financiers, des chacals, des espions à la solde de la CIA, des journalistes, des hommes d'affaires et des activistes, John PERKINS révèle la conspiration ourdie par les gens corrompus qui ont alimenté l'instabilité et l'antiaméricanisme autour du globe, avec des conséquences qui se reflètent dans les grands titres de nos quotidiens.

Ayant sonné l'alarme, John PERKINS décrit avec passion comment les Occidentaux peuvent aussi participer à créer un monde plus paisible et plus stable pour les générations à venir.

Vous ne croyez pas aux thèses qui ressemblent de trop près à des complots ? des conspirations ? Il n'y a jamais eu de complots ? Il n'y en aura jamais plus ? Lisez-le comme un roman alors si vous n'y croyez pas.

Certains croient bien que la bible, très mauvais livre de science-fiction au demeurant, est vraie, ils croient dur comme fer qu'une vierge est tombée enceinte par l'opération du saint-esprit et que son fils pouvait ressusciter d'entre les morts, multiplier les petits pains, marcher sur l'eau, j'en passe et des meilleures.

Ce n'est pas pareil ? Ah mais non, je n'ai pas compris que c'était des paraboles, le message de paix et d'amour ? J'ai vu moi tous les meurtres commis en son nom, la haine contre ceux qui ne croient pas en leurs fariboles, la puissance formidable de cette secte qui abrutie les esprits pour les dominer, leur faire peur.

Brandir une bible à l'assemblée nationale me choque terriblement. Lutter contre l'avortement aussi. Traiter les homosexuels comme ils le font, pareil. Je ne parlerai pas de la prévention du SIDA non plus hein...

Le minimum dans le domaine, c'est que leur délire de croyance reste dans le domaine du privé et qu'ils arrêtent de venir nous faire chier avec cela !

Liberté de croyance, je veux bien mais dans leurs lieux de cultes, chez eux (à leur domicile), pas dans l'espace public, ni dans les institutions.

Et le pire, c'est qu'un cinglé croit maintenant avoir compris un texte sur l'apocalypse, je n'ai jamais rien lu de plus stupide comme démonstration, il délire GRAVE, c'est un barge de chez barge.

Alors oui, je lis ces livres et cela me semble bien plus crédible que toutes les conneries que d'autres ont dans la tête, certains croient bien que des extra-terrestres vivent parmi nous, ce n'est pas plus débile que de croire que le dollar est devenu une arme de destruction des peuples, à mon humble avis.

vendredi 30 mars 2012

Le grand marché transatlantique

Livre "Le grand marché transatlantique

Les multinationales contre la démocratie.

Écrit par Bruno PONCELET (anthropologue) et Ricardo CHERENTI (politologue).

Suite à la chute du mur de Berlin, l’Union européenne et les Etats-Unis ont entamé des accords en vue de créer un grand marché transatlantique.

Négocié sans publicité ni débat, ce projet exige de remanier en profondeur les lois, les institutions et les valeurs de nos sociétés.

Basé sur la compétition économique et la marchandisation, ce projet renforce le pouvoir des multinationales face aux Etats qui vont se vendre en bradant nos protections sociales : soins de santé, pensions, conditions de travail, salaires, solidarités…

De plus, les accords transatlantiques menacent nos libertés civiles (droit à la vie privée, mouvements de contestation...), l’écologie et la démocratie.

Fait par et pour les multinationales, ce projet doit aboutir en 2015.

Autrement dit, demain.

Pourquoi il n'y a que Jean-Luc Mélenchon qui en parle si ouvertement ?

Et la Marine/le EfHaine qui veut faire croire qu'ils sont contre la mondialisation alors qu'elle et Bruno GOLLNISCH ont voté cela au parlement européen, c'est logique ?

5€ sur Amazon au format livre de poche d'environ 100 pages.

INFORMEZ VOUS

mercredi 28 mars 2012

Le grand bon en arrière

Livre "Le grand bond en arrière"

Histoire d’une idéologie : le néolibéralisme

De l'Amérique de Reagan à la France de Mitterrand, en passant par la Nouvelle-Zélande, les transformations économiques du dernier quart de siècles n'ont été le produit du hasard ni de la nécessité.

Si, à partir des années 80, les "décideurs" et les médias du monde occidental ont presque toujours interprété de manière identique les situations de "crise", c'est que tout un travail idéologique était intervenu au préalable, c'est que les solutions alternatives au marché avaient été détruites afin qu'il n'y ait "plus d'alternative".

D'autres interprétations des événements auraient suggéré d'autres remèdes, mobilisés d'autres forces sociales, débouché sur d'autres choix.

La "mondialisation", ce fut aussi ce long labeur intellectuel de construction de la "seule politique possible" que favorisa la symbiose sociale entre ses principaux architectes d'un bout à l'autre de la Terre.

Inspirées par des théoriciens de l'université de Chicago, dont l'influence sera considérable au Chili, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, les doctrines économiques libérales vont encourager les classes dirigeantes à durcir leurs politiques, à passer d'un système d'économie mixte acceptant une certaine redistribution des revenus à un nouveau capitalisme orienté par les seuls verdicts de la finance.

Les artisans de cette métamorphose en tireront un avantage considérable; pour la plupart des autres, au contraire, ce sera le grand bond en arrière.

Il existe 2 versions de ce livre, l'originale de 2004 et une réactualisée en 2006. Vu la pavé, environ 600 pages, je me suis offert celle de 2004 d'occasion. Amazon et la FNAC vendent la dernière version pour environ 27€.

INFORMEZ VOUS

- page 1 de 5